23 mai 2023

Le RGPD est une affaire sérieuse et les sanctions touchent tout le monde. Aucun exclu.

Liste des sanctions en cas de violation du RGPD. Il ne s'agit pas seulement de géants comme Google ou Facebook, mais de vous aussi.

Depuis l'entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD), l'attention des médias s'est principalement concentrée dans leurs actualités et leurs communiqués sur les amendes de plusieurs millions de dollars imposées aux géants de la technologie tels que Google et Facebook. Personne n'a jamais dit deux mots sur l'actuel Mario Rossi, qui en fait n'existe pas dans l'imaginaire collectif, car après tout, seules les grandes entreprises reçoivent des amendes et non les petits professionnels.

La décision de mentionner exclusivement les activités de sanction contre ces grandes entreprises est principalement due à des choix éditoriaux et à des titres efficaces capables d'impliquer l'opinion et l'intérêt du public, ainsi que de trouver des clics payants.

Pour rester dans le sujet, l'actualité d'hier dans laquelle Facebook s'est vu infliger une amende de 1,2 milliard d'euros est encore d'actualité.

Sanction Facebook RGPD

La Commission irlandaise de protection des données (c'est-à-dire Dpa), allez mission de l'Autorité européenne de protection des données Edpb, a Meta a infligé une amende de 1,2 milliard euros pour violation des normes européennes sur la protection des données (RGPD) avec son réseau social Facebook. La peine est le plus haut imposée par un régulateur de la protection des données en Europe.

Meta, qui a l'intention de faire appel, a été condamné à une amende pour "continuer à transférer les données personnelles" des utilisateurs de l'Espace économique européen vers les États-Unis en violation des normes européennes en la matière.

Meta il doit également "suspendre tout transfert de données personnelles vers les États-Unis dans un délai de cinq mois" Ã  compter de la notification de la décision et doit se conformer au RGPD dans un délai de six mois.

Cette focalisation a créé une fausse croyance : le sentiment, parmi beaucoup d'autres, est que les autorités de protection de la vie privée, y compris l'Autorité italienne de protection des données, sont principalement intéressées à sanctionner ces grandes entreprises.

En fait, cela ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité.

Le RGPD est un règlement européen qui vise à renforcer et unifier la protection des données pour toutes les personnes au sein de l'Union européenne (UE). Elle remplace la directive sur la protection des données de 1995 et introduit des règles strictes en matière de protection et de traitement des données. Il prévoit également de lourdes sanctions en cas d'infraction, quelle que soit la taille de l'entité qui les commet.

Mais revenons à notre objectif. À une époque où les solutions Software as a Service (SaaS) et Platform as a Service (PaaS) sont de plus en plus populaires, de nombreuses petites et moyennes entreprises, indépendants et même des particuliers utilisent des services non conformes au RGPD.

Par exemple, des plugins d'optimisation d'image s'appuyant sur des réseaux de diffusion de contenu (CDN) d'entreprises basées aux États-Unis, sans succursales européennes, ou des services d'hébergement basés à San Francisco.

En effet, de nombreuses personnes supposent à tort que les amendes pour violation du RGPD ne s'appliquent qu'aux grandes entreprises. Pourtant, la vérité est que ces sanctions touchent tout le monde, sans exception.

À ce stade, une précision doit être apportée, ainsi qu'une preuve tangible de ce qui précède : il existe en effet un site Web appelé Suivi de l'application qui donne un aperçu des amendes et sanctions imposées par les autorités de protection des données au sein de l'UE en vertu du RGPD. L'objectif est de maintenir la liste aussi à jour que possible, même si toutes les amendes ne sont pas rendues publiques ; ainsi, la liste ne peut jamais être complète.

Suivi de l'application

En parcourant le site et en appliquant le filtre pour l'Italie, on constate que 1844 sanctions ont été enregistrées pour des entités de toutes tailles : sociétés par actions, sociétés à responsabilité limitée, indépendants et même des particuliers. Les amendes varient en montant, beaucoup oscillant autour de 1000 XNUMX €. C'est une indication claire que, si nécessaire, des sanctions sont appliquées à tous, sans distinction.

Exemple de sanctions RGPD

Ainsi, avec cette prise de conscience, nous espérons pouvoir avoir une vision plus réaliste du problème que celle véhiculée et sous-entendue par les médias. Il est essentiel de peser chaque décision d'implémentation, en considérant le respect du RGPD comme une exigence incontournable et non comme un détail réservé aux seuls géants du secteur technologique.

N'oubliez pas que le RGPD est une affaire sérieuse et que les sanctions affectent tout le monde. Aucun exclu et même si vous voulez risquer une violation de la même chose, vous devez être bien conscient que le problème vous concerne aussi.

Informations sur l'auteur

Vous avez des doutes ? Vous ne savez pas par où commencer ? Contactez-nous !

Nous avons toutes les réponses à vos questions pour vous aider à faire le bon choix.

Discute avec nous

Discutez directement avec notre support avant-vente.

0256569681

Contactez-nous par téléphone pendant les heures de bureau 9h30 - 19h30

Contactez-nous en ligne

Ouvrez une demande directement dans l'espace contact.

INFORMATIONS

Managed Server Srl est un acteur italien leader dans la fourniture de solutions système GNU/Linux avancées orientées vers la haute performance. Avec un modèle d'abonnement peu coûteux et prévisible, nous garantissons que nos clients ont accès à des technologies avancées en matière d'hébergement, de serveurs dédiés et de services cloud. En plus de cela, nous proposons des conseils système sur les systèmes Linux et une maintenance spécialisée en SGBD, sécurité informatique, Cloud et bien plus encore. Nous nous distinguons par notre expertise dans l'hébergement de CMS Open Source de premier plan tels que WordPress, WooCommerce, Drupal, Prestashop, Joomla, OpenCart et Magento, soutenus par un service d'assistance et de conseil de haut niveau adapté aux administrations publiques, aux PME et à toutes tailles.

Red Hat, Inc. détient les droits de Red Hat®, RHEL®, RedHat Linux® et CentOS® ; AlmaLinux™ est une marque commerciale d'AlmaLinux OS Foundation ; Rocky Linux® est une marque déposée de la Rocky Linux Foundation ; SUSE® est une marque déposée de SUSE LLC ; Canonical Ltd. détient les droits sur Ubuntu® ; Software in the Public Interest, Inc. détient les droits sur Debian® ; Linus Torvalds détient les droits sur Linux® ; FreeBSD® est une marque déposée de la FreeBSD Foundation ; NetBSD® est une marque déposée de la Fondation NetBSD ; OpenBSD® est une marque déposée de Theo de Raadt. Oracle Corporation détient les droits sur Oracle®, MySQL® et MyRocks® ; Percona® est une marque déposée de Percona LLC ; MariaDB® est une marque déposée de MariaDB Corporation Ab ; REDIS® est une marque déposée de Redis Labs Ltd. F5 Networks, Inc. détient les droits sur NGINX® et NGINX Plus® ; Varnish® est une marque déposée de Varnish Software AB. Adobe Inc. détient les droits sur Magento® ; PrestaShop® est une marque déposée de PrestaShop SA ; OpenCart® est une marque déposée d'OpenCart Limited. Automattic Inc. détient les droits sur WordPress®, WooCommerce® et JetPack® ; Open Source Matters, Inc. détient les droits sur Joomla® ; Dries Buytaert détient les droits sur Drupal®. Amazon Web Services, Inc. détient les droits sur AWS® ; Google LLC détient les droits sur Google Cloud™ et Chrome™ ; Facebook, Inc. détient les droits sur Facebook® ; Microsoft Corporation détient les droits sur Microsoft®, Azure® et Internet Explorer® ; La Fondation Mozilla détient les droits sur Firefox®. Apache® est une marque déposée de The Apache Software Foundation ; PHP® est une marque déposée du groupe PHP. CloudFlare® est une marque déposée de Cloudflare, Inc. ; NETSCOUT® est une marque déposée de NETSCOUT Systems Inc. ; ElasticSearch®, LogStash® et Kibana® sont des marques déposées d'Elastic NV. Ce site n'est affilié, sponsorisé ou autrement associé à aucune des entités mentionnées ci-dessus et ne représente aucune de ces entités de quelque manière que ce soit. Tous les droits sur les marques et noms de produits mentionnés sont la propriété de leurs titulaires respectifs des droits d'auteur. Toutes les autres marques mentionnées appartiennent à leurs titulaires. MANAGED SERVER® est une marque déposée au niveau européen par MANAGED SERVER SRL Via Enzo Ferrari, 9 62012 Civitanova Marche (MC) Italie.

Retour en haut de page