Comment migrer des boîtes mail d'un fournisseur à un autre ? - 🏆 Serveur géré
Comment pouvons-nous vous aider?
<Retour
Vous êtes ici:
Commercial

Il peut arriver que vous deviez migrer par nécessité, boîtes aux lettres ou même des serveurs de messagerie entiers qui utilisent peut-être différents formats de stockage de courrier électronique tels que la boîte aux lettres et Répertoire de messagerie, candidats incompatibles ou extrêmement difficiles pour une migration brute en déplaçant uniquement des fichiers d'un dossier à un autre travaillant au niveau du système de fichiers, ou simplement le désir de migrer le contenu d'une boîte aux lettres (peut-être l'une des gratuites comme gmail, vers notre nouveau domaine ).

La solution la meilleure, la plus professionnelle et la plus performante consiste à utiliser l'outil Extension IMAPSYNC que travailler sur la ligne de commande vous permet de effectuer une migration incrémentielle de la case A vers la case B de manière totalement indolore.

Cet outil récupérable sur http://freshmeat.net/projects/imapsync/ et disponible pour les systèmes Windows et Linux, il peut être installé très facilement via apt pour les systèmes debian et dérivés et miam pour les systèmes dérivés de Redhat.

Conditions préalables

En plus de télécharger et d'installer correctement l'outil, vous devez avoir L'accès IMAP aux deux boîtes aux lettres fait partie des prérequis fondamentaux, à la fois la source et la destination.

Si vous n'avez pas de support IMAP disponible même sur l'un des deux, essayez de parler au fournisseur pour activer le protocole IMAP qui répond sur le port par défaut 143. Dans de rares cas, le protocole IMAP peut être un service à valeur ajoutée supplémentaire, dans la plupart des cas, une fonctionnalité activée chez tous les hébergeurs et les fournisseurs de services de messagerie.

Évidemment, vous aurez également besoin de connaître les paramètres IMAP du serveur source, le serveur de destination et les informations d'identification des boîtes source et destination respectives, c'est-à-dire le nom d'utilisateur et le mot de passe.

Pour être clair en bref, vous devez disposer de toutes les données (les mêmes identiques) que vous utiliseriez si vous configuriez votre compte de messagerie sur l'un des clients de messagerie tels que Outlook, Mail pour MacOS ou tout autre de votre choix.

Son utilisation est décidément élémentaire: en pratique il faut passer les données de connexion au serveur à partir duquel copier puis celles du serveur vers lequel les e-mails doivent être copiés.

Syntaxe et fonctionnement.

La syntaxe de la ligne de commande consiste essentiellement à spécifier le nom d'hôte et les informations d'identification pour les serveurs source et de destination.

Un exemple est le suivant :

imapsync --host1 SERVER_ADDRESS1 --user1 USER_1 --host2 SERVER_ADDRESS2 --user2 USER_2 --authmech1 PLAIN --authmech2 PLAIN --noauthmd5 --ssl2

Évidemment, vous devrez remplacer certaines pièces ci-dessus :

SERVER_ADDRESS1 est l'adresse IP ou le nom d'hôte du serveur numéro 1
SERVER_ADDRESS2 est l'adresse IP ou le nom d'hôte du serveur numéro 2
UTILISATEUR_1 est l'utilisateur sur le serveur numéro 1
UTILISATEUR_2 est l'utilisateur sur le serveur numéro 2

Le script vous demandera les mots de passe des deux utilisateurs, après quoi la synchronisation commencera.

Le paramètre –ssl2 est nécessaire car l'authentification PLAINE n'est généralement autorisée que sur le canal crypté SSL.

imapsync a l'avantage de synchroniser les serveurs de manière incrémentale, les fichiers déjà synchronisés ne sont plus déplacés permettant un délai plus court en cas de synchronisations ultérieures.

Parmi les options disponibles, nous pouvons indiquer s'il faut utiliser une connexion SSL, exclure les messages trop gros ou trop anciens et / ou exclure des répertoires entiers.

Attention à toujours faire correspondre les e-mails source et destination, et à saisir correctement les identifiants e-mail sur le compte source et destination (qui peuvent généralement être différents : normalement les mots de passe sont d'abord définis de la même manière, aussi bien à l'origine qu'à destination , à faire en premier).

Si vous avez des difficultés à utiliser cet outil, vous pouvez opter pour un conseil en externalisation et contactez-nous directement à notre adresse https://managedserver.it/supporto

 

Table des matières

Vous avez des doutes ? Vous ne savez pas par où commencer ? Contactez-nous !

Nous avons toutes les réponses à vos questions pour vous aider à faire le bon choix.

Discute avec nous

Discutez directement avec notre support avant-vente.

0256569681

Contactez-nous par téléphone pendant les heures de bureau 9h30 - 19h30

Contactez-nous en ligne

Ouvrez une demande directement dans l'espace contact.

INFORMATIONS

Managed Server Srl est un acteur italien leader dans la fourniture de solutions système GNU/Linux avancées orientées vers la haute performance. Avec un modèle d'abonnement peu coûteux et prévisible, nous garantissons que nos clients ont accès à des technologies avancées en matière d'hébergement, de serveurs dédiés et de services cloud. En plus de cela, nous proposons des conseils système sur les systèmes Linux et une maintenance spécialisée en SGBD, sécurité informatique, Cloud et bien plus encore. Nous nous distinguons par notre expertise dans l'hébergement de CMS Open Source de premier plan tels que WordPress, WooCommerce, Drupal, Prestashop, Joomla, OpenCart et Magento, soutenus par un service d'assistance et de conseil de haut niveau adapté aux administrations publiques, aux PME et à toutes tailles.

Red Hat, Inc. détient les droits de Red Hat®, RHEL®, RedHat Linux® et CentOS® ; AlmaLinux™ est une marque commerciale d'AlmaLinux OS Foundation ; Rocky Linux® est une marque déposée de la Rocky Linux Foundation ; SUSE® est une marque déposée de SUSE LLC ; Canonical Ltd. détient les droits sur Ubuntu® ; Software in the Public Interest, Inc. détient les droits sur Debian® ; Linus Torvalds détient les droits sur Linux® ; FreeBSD® est une marque déposée de la FreeBSD Foundation ; NetBSD® est une marque déposée de la Fondation NetBSD ; OpenBSD® est une marque déposée de Theo de Raadt. Oracle Corporation détient les droits sur Oracle®, MySQL® et MyRocks® ; Percona® est une marque déposée de Percona LLC ; MariaDB® est une marque déposée de MariaDB Corporation Ab ; REDIS® est une marque déposée de Redis Labs Ltd. F5 Networks, Inc. détient les droits sur NGINX® et NGINX Plus® ; Varnish® est une marque déposée de Varnish Software AB. Adobe Inc. détient les droits sur Magento® ; PrestaShop® est une marque déposée de PrestaShop SA ; OpenCart® est une marque déposée d'OpenCart Limited. Automattic Inc. détient les droits sur WordPress®, WooCommerce® et JetPack® ; Open Source Matters, Inc. détient les droits sur Joomla® ; Dries Buytaert détient les droits sur Drupal®. Amazon Web Services, Inc. détient les droits sur AWS® ; Google LLC détient les droits sur Google Cloud™ et Chrome™ ; Facebook, Inc. détient les droits sur Facebook® ; Microsoft Corporation détient les droits sur Microsoft®, Azure® et Internet Explorer® ; La Fondation Mozilla détient les droits sur Firefox®. Apache® est une marque déposée de The Apache Software Foundation ; PHP® est une marque déposée du groupe PHP. CloudFlare® est une marque déposée de Cloudflare, Inc. ; NETSCOUT® est une marque déposée de NETSCOUT Systems Inc. ; ElasticSearch®, LogStash® et Kibana® sont des marques déposées d'Elastic NV. Ce site n'est affilié, sponsorisé ou autrement associé à aucune des entités mentionnées ci-dessus et ne représente aucune de ces entités de quelque manière que ce soit. Tous les droits sur les marques et noms de produits mentionnés sont la propriété de leurs titulaires respectifs des droits d'auteur. Toutes les autres marques mentionnées appartiennent à leurs titulaires. MANAGED SERVER® est une marque déposée au niveau européen par MANAGED SERVER SRL Via Enzo Ferrari, 9 62012 Civitanova Marche (MC) Italie.

Retour en haut de page