5 mars 2024

Qu’est-ce que MariaDB ?

MariaDB vs MySQL : compatibilité et innovation pour une évolution technologique sans précédent dans le monde des bases de données relationnelles open source.

MariaDB

MariaDB représente l'une des étapes clés dans le monde des bases de données, étant l'une des solutions open source les plus répandues et appréciées pour la gestion de bases de données. Avec une histoire ancrée dans le désir de garder des outils de gestion de données de haute qualité gratuits et accessibles, MariaDB s'est imposée comme un choix de premier ordre pour les développeurs, les entreprises et les passionnés de bases de données du monde entier.

Histoire et Fondateur

Michael Monty Widenius

MariaDB a été fondée par Michael « Monty » Widenius, le même esprit brillant derrière MySQL, le système de gestion de bases de données relationnelles le plus populaire au monde avant l'avènement de MariaDB. Monty est connu pour son engagement dans la création de logiciels open source et ses contributions significatives à la communauté du logiciel libre. Après l'acquisition de MySQL par Sun Microsystems en 2008, puis par Oracle Corporation en 2010, Monty et certains membres de l'équipe MySQL d'origine craignaient que l'avenir de MySQL en tant que projet open source ne soit menacé. Ces préoccupations ont conduit à la naissance de MariaDB, conçu comme un fork direct de MySQL, pour garantir que la communauté ait toujours accès à une base de données relationnelle performante, entièrement gratuite et open source.

Les raisons derrière la naissance de MariaDB

L'avènement de MariaDB constitue non seulement une étape importante dans l'histoire des logiciels open source, mais représente également un tournant important dans la gestion et le développement des systèmes de gestion de bases de données relationnelles. Pour bien comprendre les motivations derrière la création de MariaDB, il est essentiel d'analyser le contexte historique, les préoccupations de la communauté des développeurs et les aspirations qui animaient Michael Widenius et son équipe.

L'histoire de MariaDB commence dans le contexte d'une époque où MySQL, sous la direction de ses créateurs originaux, avait connu un succès sans précédent en tant que base de données open source la plus populaire au monde. Cependant, le passage de MySQL d'abord à Sun Microsystems, puis à Oracle Corporation, a soulevé d'importantes inquiétudes quant à l'orientation future possible du projet..

L'acquisition d'Oracle, en particulier, a soulevé des questions sur l'engagement continu de MySQL envers la communauté open source et sur l'indépendance de son développement.

Les principales préoccupations concernaient les limitations potentielles qu'Oracle pourrait imposer au développement open source de MySQL, ainsi que la possible réduction de l'innovation sous l'égide d'une entreprise aux intérêts potentiellement conflictuels. Oracle disposait déjà d'une puissante base de données commerciale et l'on craignait que l'entreprise limite le développement de MySQL pour réduire la concurrence interne ou modifie le modèle de licence pour le rendre moins accessible et moins ouvert.

L'un des principes fondamentaux qui a inspiré la création de MariaDB était l'importance du contrôle communautaire sur le développement de logiciels. Monty Widenius et son équipe croyaient fermement que l'avenir d'un projet aussi crucial que MySQL devait rester entre les mains de ceux qui l'ont utilisé et contribué à son amélioration, plutôt que d'être soumis aux décisions stratégiques d'une seule entreprise. Cette volonté de préserver la liberté, l'accessibilité et l'innovation continue dans le domaine des bases de données relationnelles open source a été l'un des principaux moteurs de l'initiative MariaDB.

Au-delà des préoccupations immédiates, la naissance de MariaDB a également été motivée par une vision proactive de l'avenir des bases de données open source. L'équipe MariaDB a décidé de mettre en œuvre des améliorations, des fonctionnalités et des performances qui non seulement égaleraient, mais dans certains cas dépasseraient, celles de MySQL. Cela incluait le désir de remédier à certaines limitations de longue date de MySQL, telles que les performances et l'évolutivité, et d'explorer de nouvelles directions en matière d'optimisation des requêtes, de gestion du stockage et de sécurité des données.

Compatibilité avec MySQL

La compatibilité entre MariaDB et MySQL représente l'un des aspects fondamentaux qui ont permis à MariaDB de s'imposer rapidement comme une alternative valable à MySQL. Cette compatibilité n’est cependant pas seulement une question de commodité, mais une caractéristique technique distinctive qui mérite une analyse détaillée.

MariaDB a été initialement conçue pour remplacer MySQL, ce qui signifie que les utilisateurs pouvaient remplacer MySQL par MariaDB dans leur pile technologique sans apporter de modifications au code des applications qui utilisaient MySQL comme backend de base de données. Cette compatibilité s'étendait à plusieurs niveaux, dont les aspects techniques suivants :

  • Protocoles de communication: MariaDB est conçu pour utiliser les mêmes protocoles de communication que MySQL, permettant aux applications clientes de communiquer avec le serveur MariaDB exactement comme elles le feraient avec un serveur MySQL.
  • Structures de données et index: La compatibilité s'étend aux structures de données internes, y compris les schémas de base de données, les tables et les index, garantissant que les opérations de lecture et d'écriture fonctionnent sans modification.
  • API: Les interfaces de programmation d'applications (API) pour le développement d'applications restent cohérentes entre MySQL et MariaDB, garantissant que le code développé pour MySQL fonctionne sans altération lors du passage à MariaDB.
  • Commandes et fonctionnalités SQL: La plupart des commandes, fonctions et fonctionnalités SQL spécifiques à MySQL sont directement prises en charge par MariaDB, garantissant une transition fluide pour les applications existantes.

Divergence par rapport à MariaDB version 10

Avec l'introduction de la version 10, MariaDB a commencé à implémenter un certain nombre d'améliorations et de fonctionnalités qui n'étaient pas présentes dans MySQL. Cette évolution a conduit MariaDB à s'écarter de MySQL d'une manière qui va au-delà de la simple compatibilité binaire, en introduisant de nouvelles opportunités pour optimiser et étendre les applications de bases de données. Certains des développements les plus significatifs comprennent :

  • Moteurs de stockage avancés: MariaDB a introduit des moteurs de stockage comme Aria et TokuDB, offrant des alternatives à InnoDB et MyISAM avec des performances et des fonctionnalités améliorées, telles qu'une meilleure gestion des transactions et des optimisations spécifiques pour les gros volumes de données.
  • Extensions et fonctions SQL: Les nouvelles extensions et fonctionnalités SQL spécifiques à MariaDB, introuvables dans MySQL, permettent aux développeurs d'exploiter des requêtes plus puissantes et plus flexibles, améliorant ainsi les performances et simplifiant le développement d'applications.
  • Améliorations des performances et des fonctionnalités: MariaDB a mis en œuvre des améliorations significatives des performances, telles que l'optimisation des requêtes, une gestion plus efficace du cache des requêtes et de nouvelles fonctionnalités de sécurité, qui dépassent les capacités de MySQL.

Maintenir la compatibilité au niveau de l'API et du protocole

Malgré cette divergence, MariaDB a maintenu une forte compatibilité API et protocole avec MySQL. Cette approche a permis à MariaDB d'offrir de nouvelles fonctionnalités et améliorations tout en conservant la possibilité pour les utilisateurs de migrer facilement depuis MySQL. En pratique, cela signifie que les applications peuvent bénéficier d’améliorations en termes de performances et de fonctionnalités sans avoir à être réécrites ou modifiées de manière significative.

L'outil de sauvegarde MariaDB

MariaDB comprend un outil dédié à la sauvegarde et à la restauration des bases de données, appelé MariaDB Backup. Cet outil est conçu pour offrir une méthode efficace et fiable pour sauvegarder les données, permettant des sauvegardes complètes, incrémentielles et prises en charge par instantané, garantissant ainsi la cohérence des données sans interrompre l'accès en lecture ou en écriture pendant l'opération de sauvegarde.

L'outil MariaDB Backup diffère considérablement d'un dump SQL produit avec mysqldump pour plusieurs raisons. D'abord, mysqldump crée un fichier de vidage SQL basé sur du texte représentant l'état des données au moment de la sauvegarde, exigeant que la base de données soit verrouillée pour les écritures pendant le processus afin de garantir la cohérence des données. Cela peut entraîner des temps d'arrêt pour les applications qui dépendent de la disponibilité de la base de données.

Au contraire, MariaDB Backup est capable d'effectuer des sauvegardes « à chaud », c'est-à-dire pendant que la base de données est en cours d'utilisation, sans avoir besoin de verrous, minimisant ainsi l'impact sur les performances et la disponibilité du service. Prend en charge les sauvegardes complètes et incrémentielles, offrant la possibilité de réduire l'espace de stockage et le temps nécessaire pour effectuer des sauvegardes après la première. De plus, MariaDB Backup peut créer des instantanés physiques de données, qui peuvent être restaurés beaucoup plus rapidement que la réimportation d'un dump SQL, ce qui est essentiel pour réduire les temps d'arrêt dans les scénarios de récupération. Ces fonctionnalités font de MariaDB Backup une solution plus avancée et flexible pour gérer les sauvegardes dans les environnements de production critiques.

Références

Pour plus d'informations sur MariaDB, ses fonctionnalités, sa documentation et son support, visitez le site officiel MariaDB.org c'est la ressource principale et la plus fiable. Le site offre l'accès à un large éventail de ressources, notamment des didacticiels, de la documentation technique, des forums communautaires et les dernières actualités sur le développement de MariaDB.

conclusion

MariaDB symbolise l'importance de l'open source dans le monde du logiciel, offrant une alternative solide à MySQL qui non seulement respecte, mais surpasse souvent son prédécesseur en termes de performances, de fonctionnalités et de support communautaire. Grâce à son engagement continu en faveur de l'innovation et de la liberté logicielle, MariaDB continue d'être un pilier de la gestion de bases de données moderne, prenant en charge des applications et des services dans le monde entier.

Vous avez des doutes ? Vous ne savez pas par où commencer ? Contactez-nous !

Nous avons toutes les réponses à vos questions pour vous aider à faire le bon choix.

Discute avec nous

Discutez directement avec notre support avant-vente.

0256569681

Contactez-nous par téléphone pendant les heures de bureau 9h30 - 19h30

Contactez-nous en ligne

Ouvrez une demande directement dans l'espace contact.

INFORMATIONS

Managed Server Srl est un acteur italien leader dans la fourniture de solutions système GNU/Linux avancées orientées vers la haute performance. Avec un modèle d'abonnement peu coûteux et prévisible, nous garantissons que nos clients ont accès à des technologies avancées en matière d'hébergement, de serveurs dédiés et de services cloud. En plus de cela, nous proposons des conseils système sur les systèmes Linux et une maintenance spécialisée en SGBD, sécurité informatique, Cloud et bien plus encore. Nous nous distinguons par notre expertise dans l'hébergement de CMS Open Source de premier plan tels que WordPress, WooCommerce, Drupal, Prestashop, Joomla, OpenCart et Magento, soutenus par un service d'assistance et de conseil de haut niveau adapté aux administrations publiques, aux PME et à toutes tailles.

Red Hat, Inc. détient les droits de Red Hat®, RHEL®, RedHat Linux® et CentOS® ; AlmaLinux™ est une marque commerciale d'AlmaLinux OS Foundation ; Rocky Linux® est une marque déposée de la Rocky Linux Foundation ; SUSE® est une marque déposée de SUSE LLC ; Canonical Ltd. détient les droits sur Ubuntu® ; Software in the Public Interest, Inc. détient les droits sur Debian® ; Linus Torvalds détient les droits sur Linux® ; FreeBSD® est une marque déposée de la FreeBSD Foundation ; NetBSD® est une marque déposée de la Fondation NetBSD ; OpenBSD® est une marque déposée de Theo de Raadt. Oracle Corporation détient les droits sur Oracle®, MySQL® et MyRocks® ; Percona® est une marque déposée de Percona LLC ; MariaDB® est une marque déposée de MariaDB Corporation Ab ; REDIS® est une marque déposée de Redis Labs Ltd. F5 Networks, Inc. détient les droits sur NGINX® et NGINX Plus® ; Varnish® est une marque déposée de Varnish Software AB. Adobe Inc. détient les droits sur Magento® ; PrestaShop® est une marque déposée de PrestaShop SA ; OpenCart® est une marque déposée d'OpenCart Limited. Automattic Inc. détient les droits sur WordPress®, WooCommerce® et JetPack® ; Open Source Matters, Inc. détient les droits sur Joomla® ; Dries Buytaert détient les droits sur Drupal®. Amazon Web Services, Inc. détient les droits sur AWS® ; Google LLC détient les droits sur Google Cloud™ et Chrome™ ; Facebook, Inc. détient les droits sur Facebook® ; Microsoft Corporation détient les droits sur Microsoft®, Azure® et Internet Explorer® ; La Fondation Mozilla détient les droits sur Firefox®. Apache® est une marque déposée de The Apache Software Foundation ; PHP® est une marque déposée du groupe PHP. CloudFlare® est une marque déposée de Cloudflare, Inc. ; NETSCOUT® est une marque déposée de NETSCOUT Systems Inc. ; ElasticSearch®, LogStash® et Kibana® sont des marques déposées d'Elastic NV. Ce site n'est affilié, sponsorisé ou autrement associé à aucune des entités mentionnées ci-dessus et ne représente aucune de ces entités de quelque manière que ce soit. Tous les droits sur les marques et noms de produits mentionnés sont la propriété de leurs titulaires respectifs des droits d'auteur. Toutes les autres marques mentionnées appartiennent à leurs titulaires. MANAGED SERVER® est une marque déposée au niveau européen par MANAGED SERVER SRL Via Enzo Ferrari, 9 62012 Civitanova Marche (MC) Italie.

Retour en haut de page