12 décembre 2023

Comment passer du temps avec des passe-temps inutiles (ou presque) inutiles si vous êtes un ingénieur système Nerd qui aime le rétroinformatique.

Loisirs technologiques pour les ingénieurs Nerd Systems : combiner passion et métier dans un voyage de créativité et d'innovation technologique qui n'est pas toujours utile, mais jamais inutile.

COBOL

Les ingénieurs système Nerd, passionnés par la technologie et le rétro-informatique, disposent de façons uniques et fascinantes de passer leur temps libre. Cet article explore, de manière légère et curieuse, comment un ingénieur système ringard qui aime le rétro-informatique peut se plonger dans des passe-temps apparemment obsolètes mais incroyablement stimulants. Des mondes tels que OpenVMS, AS/400, Plan 9, Inferno et COBOL seront explorés, démontrant que ce qui peut sembler « inutile » à un œil extérieur, révèle en réalité une profonde passion et une connaissance technologique.

Étudier OpenVMS et VAX

Openvms-8.4-2L1-dcl

OpenVMS, initialement connu sous le nom de VMS (Virtual Memory System), est un système d'exploitation avancé introduit à la fin des années 70 par Digital Equipment Corporation (DEC). Conçu spécifiquement pour la puissante architecture VAX (Virtual Address Extension), OpenVMS se distingue par sa gestion de mémoire exceptionnelle et ses capacités multitâches. Ce système d'exploitation a acquis une réputation de fiabilité et de stabilité extraordinaires, devenant ainsi un pilier des opérations des grandes organisations et institutions.

L'une des caractéristiques les plus importantes d'OpenVMS est son architecture de sécurité robuste. Ce système a été conçu avec un certain nombre de mécanismes de sécurité intégrés, ce qui en fait un choix privilégié pour les environnements commerciaux critiques où la protection des données et la continuité des opérations sont primordiales. De plus, OpenVMS a été l'un des premiers systèmes d'exploitation à prendre en charge le clustering au niveau du système, permettant aux entreprises de créer des infrastructures informatiques distribuées et résilientes.

L'architecture VAX

La série VAX de DEC était une famille de supermini-ordinateurs qui a marqué une époque informatique. Ces systèmes étaient connus pour leur capacité impressionnante à gérer de grandes quantités de mémoire virtuelle, une fonctionnalité qui les rendait extrêmement polyvalents et puissants. L'architecture VAX a constitué une étape importante dans l'industrie grâce à son architecture innovante, qui comprenait un jeu d'instructions riche et puissant capable de gérer un large éventail d'opérations informatiques.

VAX DÉC.

L'utilisation généralisée de VAX et OpenVMS dans les domaines scientifiques, universitaires et commerciaux témoigne de leur polyvalence et de leur puissance. Ces systèmes étaient particulièrement adaptés aux applications de gestion de bases de données et de transactions, où leurs capacités de traitement et leur fiabilité étaient vitales. Les universités et les centres de recherche se sont appuyés sur VAX pour leurs calculs scientifiques complexes, tandis que les entreprises ont exploité ses capacités pour gérer leurs opérations commerciales critiques, des transactions financières à la logistique.

OpenVMS et l'architecture VAX représentent une époque importante dans l'évolution de l'informatique. Leur impact va au-delà de la simple fourniture de capacités de calcul ; ils ont constitué la base sur laquelle de nombreuses pratiques informatiques modernes ont été construites, façonnant de manière indélébile le paysage informatique commercial et scientifique.

L'Application System/400, mieux connu sous le nom d'AS/400, est une plate-forme matérielle et logicielle révolutionnaire introduite par IBM en 1988. Ce système a été conçu pour offrir une solution intégrée combinant des capacités matérielles avec un système d'exploitation avancé, OS/400, et un ensemble de logiciels d'application. La polyvalence et l'innovation de l'AS/400 en ont fait un système pionnier à son époque, repoussant les limites de l'informatique d'entreprise.

Etude OS/400 et AS 400

Ibmi-menu-principal

Le cœur de l'AS/400 est son système d'exploitation, OS/400. Ce système d'exploitation est connu pour sa robustesse et sa sécurité, offrant un environnement fiable pour exécuter un large éventail d'applications métiers. L'une des caractéristiques distinctives d'OS/400 est sa capacité à prendre en charge plusieurs langages de programmation, notamment RPG, COBOL, C++ et Java, ce qui le rend extrêmement flexible et adapté à différents scénarios d'utilisation.

OS/400 s'est également démarqué par son architecture orientée objet et son intégration native avec la base de données DB2, offrant une gestion des données efficace et puissante. Cette intégration a simplifié le développement et la maintenance des applications, réduisant ainsi les coûts et les délais de mise en œuvre.

AS/400 : une plateforme pérenne dans le monde de l'entreprise

Malgré son âge, l'AS/400 reste une plateforme essentielle dans de nombreux environnements commerciaux, notamment dans des secteurs tels que la finance, la fabrication et la distribution. Sa pérennité dans le temps est due à son extraordinaire fiabilité et à sa capacité à évoluer avec les besoins des entreprises. IBM a continué à développer et à prendre en charge la plate-forme, en la renommant IBM iSeries et, plus récemment, IBM System i, pour refléter ses capacités étendues et son évolution.

La compatibilité avec les applications existantes est un autre aspect clé de l'AS/400. De nombreux systèmes d'entreprise construits dans les années 80 et 90 sont toujours opérationnels aujourd'hui, grâce à la capacité de l'AS/400 à exécuter ces applications sans modifications significatives. Cela a permis aux entreprises de protéger leur investissement logiciel et d’éviter des projets de migration coûteux et risqués.

IBM_AS400_PowerSystems

En conclusion, l'AS/400 d'IBM représente un morceau d'histoire dans l'informatique d'entreprise, démontrant comment une plateforme bien conçue peut rester pertinente et utile pendant des décennies. L'étude de l'AS/400 offre non seulement une perspective sur l'histoire de l'informatique, mais également un aperçu du développement, de la maintenance et de la gestion de systèmes d'information robustes et durables dans un contexte commercial.

Le Plan 9 des Bell Labs est né à la fin des années 80 comme un ambitieux projet de recherche et développement. Ce système d'exploitation a été conçu par la même équipe d'ingénieurs talentueux qui avait développé Unix, l'un des systèmes d'exploitation les plus influents de tous les temps. Plan 9 a été conçu comme un successeur spirituel d'Unix, dans le but de surmonter certaines de ses limites et d'élargir les frontières de l'informatique. La vision derrière Plan 9 était celle d'un système d'exploitation distribué et hautement connecté, capable de maximiser le potentiel des réseaux en expansion et du matériel émergent.

Plan d'études9

L'une des innovations majeures de Plan 9 réside dans son approche de la gestion des ressources et des services. Le système d'exploitation a implémenté un modèle dans lequel tout, des fichiers aux périphériques d'entrée/sortie, était représenté comme un fichier dans un système de fichiers distribué. Ce modèle unifié a considérablement simplifié la programmation et l'interaction avec le système, permettant une plus grande flexibilité et évolutivité.

Système opérationnel Plan9

Plan 9 a également introduit de nouveaux concepts de mise en réseau et de communication inter-processus, en tirant parti de protocoles innovants tels que 9P, qui ont permis une communication efficace et transparente entre les différentes machines d'un réseau. Ces caractéristiques ont rendu Plan 9 particulièrement adapté aux environnements informatiques distribués et à la création d'applications complexes nécessitant une collaboration étroite entre différentes unités de traitement.

Du laboratoire à la communauté Open Source

Malgré ces innovations, Plan 9 n'a jamais atteint la popularité d'Unix sur le marché commercial. Cependant, sa valeur et son impact ont été reconnus dans les cercles universitaires et de recherche. Après des années de développement et d'utilisation interne aux Bell Labs, Plan 9 a été mis à la disposition des universités en 1992, permettant aux universitaires et aux chercheurs d'explorer son potentiel.

En 1995, AT&T, alors société mère des Bell Labs, a tenté de commercialiser Plan 9, mais sans grand succès. Cependant, le véritable saut de qualité a eu lieu en 2000, lorsque Plan 9 a été publié sous licence open source. Cette décision a permis une diffusion et une adoption plus larges du système, donnant naissance à une communauté de passionnés et de développeurs qui ont continué à explorer et à développer ses idées innovantes.

Héritage et impact dans le monde de l'informatique

Aujourd'hui, le Plan 9 est reconnu davantage pour son impact culturel et technologique que pour sa diffusion pratique. Ses idées et concepts ont inspiré le développement d'autres systèmes d'exploitation et technologies de réseau. De plus, Plan 9 continue d'être un domaine d'étude fascinant pour ceux qui s'intéressent à l'évolution des systèmes d'exploitation et souhaitent comprendre comment les idées innovantes peuvent influencer le développement technologique à long terme.

En conclusion, l’étude du Plan 9 offre une perspective unique sur l’innovation dans le domaine des systèmes d’exploitation et sur la manière dont les idées avancées peuvent remettre en question et influencer les pratiques établies en informatique. Pour les fans de technologie et d’histoire de l’informatique, Plan 9 représente un chapitre intrigant et inspirant de l’histoire de l’informatique.

Étudier l'enfer

Non, nous ne parlons pas de L'Enfer de Dante et de la Divine Comédie. Bien qu'inspiré par celui-ci, Inferno représente une étape importante dans le paysage des systèmes d'exploitation, développé dans le but spécifique de faciliter le développement et la gestion d'applications distribuées. Né dans les laboratoires de recherche des Bell Labs, le même terrain fertile qui a donné naissance à Unix et Plan 9, Inferno s'est démarqué par son architecture innovante et son adaptabilité. Le système a été conçu pour fonctionner aussi bien en mode hébergé, c'est-à-dire au sein d'autres systèmes d'exploitation, qu'en mode natif sur une large gamme d'architectures matérielles, démontrant une flexibilité exceptionnelle.

Innovation dans les réseaux et la gestion des ressources : le protocole Styx

L'une des innovations clés d'Inferno est l'introduction du protocole Styx, un système de communication qui permet un accès uniforme et transparent aux ressources, qu'elles soient situées localement ou distribuées sur un réseau. Styx, dérivé et affiné du protocole 9P de Plan 9, a été conçu pour simplifier la communication dans les environnements distribués, rendant le système extrêmement efficace et polyvalent. Cette approche unifiée de la gestion des ressources est une caractéristique d'Inferno, facilitant la création de systèmes distribués complexes et évolutifs.

Langage de programmation Limbo : sécurité et portabilité

Un autre élément central d'Inferno est son langage de programmation dédié, Limbo. Limbo est un langage de type sécurisé, ce qui signifie qu'il impose des contrôles stricts sur les types de données, augmentant ainsi la sécurité et réduisant le risque d'erreurs de programmation. Un aspect notable de Limbo est sa représentation binaire universelle, qui permet aux programmes écrits en Limbo de s'exécuter sur n'importe quelle plateforme sans modification. Cette fonctionnalité fait de Limbo un outil puissant et flexible pour développer des applications distribuées, car elle garantit que le code est portable et facilement exécutable dans différents environnements.

Limbo utilise des techniques de compilation juste à temps (JIT), permettant une plus grande efficacité dans l'exécution du code. Cette approche combine les avantages de la compilation statique avec la flexibilité de l'interprétation, optimisant ainsi les performances des applications.

Applications et impact d'Inferno dans le monde de l'informatique

Inferno s'est révélé particulièrement adapté au développement de services et d'applications distribués, tels que les systèmes de télécommunications, les services réseau et les applications Internet. Sa capacité à fonctionner sur différentes plates-formes matérielles et son architecture orientée réseau ont ouvert de nouvelles possibilités dans le développement de logiciels distribués. Bien qu'il n'ait pas été largement adopté sur le plan commercial, Inferno a laissé une marque indélébile dans le domaine de l'informatique distribuée, en influençant le développement de technologies et de concepts qui sous-tendent aujourd'hui de nombreuses applications modernes.

L'étude d'Inferno offre une perspective approfondie sur l'évolution des systèmes d'exploitation et le développement d'applications dans les environnements distribués. Comprendre ses innovations et ses bizarreries fournit une leçon importante sur la conception et la mise en œuvre de systèmes d'exploitation et de langages de programmation capables de s'adapter à un paysage technologique en constante évolution. Pour les passionnés de rétroinformatique et ceux intéressés par l’histoire et l’avenir de l’informatique distribuée, Inferno représente un chapitre intrigant et plein de leçons.

Étudier COBOL

COBOL

COBOL, acronyme de Common Business-Oriented Language, est un langage de programmation qui a joué un rôle fondamental dans le développement de l'informatique depuis sa création dans les années 50. Créé dans le but de standardiser la programmation des applications métiers, COBOL s'est imposé comme l'un des langages les plus populaires pour le développement de logiciels dans les domaines de la banque, de l'assurance, de l'administration et d'autres secteurs où la gestion de gros volumes de données est essentielle. Sa conception se voulait compréhensible et accessible, avec une syntaxe proche du langage naturel, facilitant ainsi l'apprentissage et l'utilisation par des programmeurs non spécialisés dans les domaines techniques.

Pourquoi COBOL est toujours d'actualité aujourd'hui

Bien que l’évolution technologique ait introduit des langages de programmation plus modernes et plus polyvalents, COBOL continue de jouer un rôle crucial dans de nombreuses organisations. Sa pertinence continue est principalement due à la grande quantité de code existant écrit en COBOL qui est toujours opérationnel aujourd'hui, en particulier dans les systèmes critiques tels que les banques, les assurances, les gouvernements et les soins de santé. Ces systèmes, souvent obsolètes mais incroyablement stables et fiables, remplissent des fonctions essentielles qui soutiennent des opérations quotidiennes d’une ampleur énorme.

COBOL dans les systèmes existants

La pertinence de COBOL dans les systèmes existants est particulièrement significative. Beaucoup de ces systèmes ont été construits il y a des décennies et continuent de fonctionner efficacement grâce à la stabilité et à la fiabilité du langage. La maintenance et la mise à jour de ces systèmes nécessitent une connaissance approfondie de COBOL, car la réécriture ou le remplacement d'un code aussi volumineux et complexe serait une entreprise coûteuse et risquée. En conséquence, il existe une demande constante de programmeurs COBOL capables de gérer, mettre à jour et améliorer ces systèmes critiques.

Étudier COBOL : regarder vers l'avenir à travers le passé

L’étude de COBOL n’est pas seulement un exercice de compréhension de l’histoire de l’informatique ; c’est aussi un moyen d’acquérir des compétences précieuses et de plus en plus rares dans le paysage technologique moderne. Comprendre COBOL fournit un aperçu unique des principes de base de l'informatique d'entreprise et offre une opportunité à ceux qui s'intéressent à une carrière dans la maintenance des systèmes d'information existants.

De plus, l'étude de COBOL fournit des informations cruciales sur l'évolution des langages de programmation et les défis associés à la gestion des systèmes d'information à long terme. Pour les ingénieurs logiciels et les informaticiens, connaître COBOL signifie avoir la capacité de dialoguer avec une partie importante de l’histoire de l’informatique et de contribuer activement à son évolution future.

En conclusion, le COBOL reste une pierre angulaire de l’informatique moderne, malgré son âge. Sa présence omniprésente dans les systèmes critiques du monde entier fait de l’étude de cette langue non seulement une question d’intérêt historique, mais aussi une compétence pratique et pertinente. Pour toute personne souhaitant explorer les racines de l’informatique moderne ou poursuivre une carrière dans l’informatique, COBOL représente un domaine d’études plein d’opportunités et de défis uniques.

conclusion

L’exploration des passe-temps par les passionnés de systèmes, en particulier ceux qui s’intéressent au rétro-informatique et aux technologies avancées, s’avère être un voyage stimulant et riche en apprentissage. En plus de vous offrir une pause dans les exigences quotidiennes du travail, ces loisirs vous permettent d'approfondir vos connaissances technologiques, d'exprimer votre créativité et de développer de nouvelles compétences.

De la restauration de matériel vintage à la construction de PC personnalisés, de l'immersion dans le monde du jeu rétro à la participation active à la communauté des logiciels open source, chaque passe-temps offre une fenêtre unique sur le vaste univers de la technologie. Ils permettent non seulement de renouer avec les racines historiques des technologies de l’information, mais aussi de suivre les évolutions les plus récentes. Grâce à ces passe-temps, les ingénieurs système peuvent découvrir directement les joies et les défis de l’innovation technologique.

De plus, ces passe-temps offrent des opportunités de réseautage social et professionnel, reliant les ingénieurs système à des communautés de personnes partageant les mêmes intérêts, chaque activité ouvrant la porte à de nouvelles amitiés, collaborations et même opportunités de carrière.

En fin de compte, ces passe-temps ne sont pas seulement une façon de passer votre temps libre ; ils constituent également un moyen d'enrichir les compétences professionnelles, d'inspirer les innovations futures et de contribuer à la communauté technologique mondiale. Pour les ingénieurs système ringards, adopter un ou plusieurs de ces passe-temps représente une étape en avant dans leur parcours personnel et professionnel, alliant passion et métier dans un équilibre dynamique et enrichissant.

Vous avez des doutes ? Vous ne savez pas par où commencer ? Contactez-nous !

Nous avons toutes les réponses à vos questions pour vous aider à faire le bon choix.

Discute avec nous

Discutez directement avec notre support avant-vente.

0256569681

Contactez-nous par téléphone pendant les heures de bureau 9h30 - 19h30

Contactez-nous en ligne

Ouvrez une demande directement dans l'espace contact.

INFORMATIONS

Managed Server Srl est un acteur italien leader dans la fourniture de solutions système GNU/Linux avancées orientées vers la haute performance. Avec un modèle d'abonnement peu coûteux et prévisible, nous garantissons que nos clients ont accès à des technologies avancées en matière d'hébergement, de serveurs dédiés et de services cloud. En plus de cela, nous proposons des conseils système sur les systèmes Linux et une maintenance spécialisée en SGBD, sécurité informatique, Cloud et bien plus encore. Nous nous distinguons par notre expertise dans l'hébergement de CMS Open Source de premier plan tels que WordPress, WooCommerce, Drupal, Prestashop, Joomla, OpenCart et Magento, soutenus par un service d'assistance et de conseil de haut niveau adapté aux administrations publiques, aux PME et à toutes tailles.

Red Hat, Inc. détient les droits de Red Hat®, RHEL®, RedHat Linux® et CentOS® ; AlmaLinux™ est une marque commerciale d'AlmaLinux OS Foundation ; Rocky Linux® est une marque déposée de la Rocky Linux Foundation ; SUSE® est une marque déposée de SUSE LLC ; Canonical Ltd. détient les droits sur Ubuntu® ; Software in the Public Interest, Inc. détient les droits sur Debian® ; Linus Torvalds détient les droits sur Linux® ; FreeBSD® est une marque déposée de la FreeBSD Foundation ; NetBSD® est une marque déposée de la Fondation NetBSD ; OpenBSD® est une marque déposée de Theo de Raadt. Oracle Corporation détient les droits sur Oracle®, MySQL® et MyRocks® ; Percona® est une marque déposée de Percona LLC ; MariaDB® est une marque déposée de MariaDB Corporation Ab ; REDIS® est une marque déposée de Redis Labs Ltd. F5 Networks, Inc. détient les droits sur NGINX® et NGINX Plus® ; Varnish® est une marque déposée de Varnish Software AB. Adobe Inc. détient les droits sur Magento® ; PrestaShop® est une marque déposée de PrestaShop SA ; OpenCart® est une marque déposée d'OpenCart Limited. Automattic Inc. détient les droits sur WordPress®, WooCommerce® et JetPack® ; Open Source Matters, Inc. détient les droits sur Joomla® ; Dries Buytaert détient les droits sur Drupal®. Amazon Web Services, Inc. détient les droits sur AWS® ; Google LLC détient les droits sur Google Cloud™ et Chrome™ ; Facebook, Inc. détient les droits sur Facebook® ; Microsoft Corporation détient les droits sur Microsoft®, Azure® et Internet Explorer® ; La Fondation Mozilla détient les droits sur Firefox®. Apache® est une marque déposée de The Apache Software Foundation ; PHP® est une marque déposée du groupe PHP. CloudFlare® est une marque déposée de Cloudflare, Inc. ; NETSCOUT® est une marque déposée de NETSCOUT Systems Inc. ; ElasticSearch®, LogStash® et Kibana® sont des marques déposées d'Elastic NV. Ce site n'est affilié, sponsorisé ou autrement associé à aucune des entités mentionnées ci-dessus et ne représente aucune de ces entités de quelque manière que ce soit. Tous les droits sur les marques et noms de produits mentionnés sont la propriété de leurs titulaires respectifs des droits d'auteur. Toutes les autres marques mentionnées appartiennent à leurs titulaires. MANAGED SERVER® est une marque déposée au niveau européen par MANAGED SERVER SRL Via Enzo Ferrari, 9 62012 Civitanova Marche (MC) Italie.

Retour en haut de page