15 février 2024

Sauvegarde, la règle du 3-2-1 : Guide complet de la sauvegarde des données

Une stratégie de sauvegarde efficace pour les entreprises : comment la règle 3-2-1 garantit la sécurité, la résilience et la continuité opérationnelle dans le monde numérique.

À l’ère du numérique, les données sont devenues l’une des ressources les plus précieuses pour les entreprises et les professionnels. La perte de données critiques peut avoir des conséquences dévastatrices, allant de la perte financière à la réputation compromise de l'entreprise. Pour cette raison, la mise en œuvre d’une stratégie de sauvegarde efficace est cruciale. L’une des méthodologies les plus fiables et recommandées est la règle 3-2-1. Cet article explore en détail ce que signifie cette règle, pourquoi elle est si importante et comment elle peut être mise en œuvre dans la pratique.

Quelle est la règle du 3-2-1 ?

Sauvegarde 3-2-1

La règle 3-2-1 est un principe fondamental dans la gestion des sauvegardes qui suggère d'avoir :

  • 3 copies totales de données (1 principal + 2 sauvegardes)
  • 2 supports de stockage différents (par exemple SSD et bande magnétique)
  • 1 exemplaire hors site (Hors site)

Cette règle permet de protéger les données contre différents types de risques, tels que les pannes matérielles, les erreurs humaines, les logiciels malveillants et les catastrophes naturelles.

Pourquoi la règle 3-2-1 est-elle importante ?

La règle 3-2-1 s’impose comme une stratégie fondamentale dans le paysage de la cybersécurité, offrant une défense solide contre un large éventail de risques potentiels pouvant compromettre l’intégrité et la disponibilité des données. Voici une analyse plus détaillée de chaque point :

  • Protection contre les pannes matérielles: Les périphériques de stockage ne sont pas à l'abri de pannes, qui peuvent être causées par l'usure, des surtensions ou des défauts de fabrication. La diversification des supports de stockage dans le cadre de la règle 3-2-1 minimise l'impact de telles pannes, permettant ainsi la restauration des données à partir d'une sauvegarde saine en cas de panne du périphérique principal. Cette approche réduit considérablement le risque de perte de données en garantissant qu'au moins une copie de vos données est toujours accessible pour la récupération.
  • Défense contre les ransomwares et les malwares: Les cyberattaques évoluent constamment, avec des ransomwares et des malwares capables de crypter ou de corrompre les données, les rendant inaccessibles. Les sauvegardes hors site et cross-média agissent comme un filet de sécurité, isolant les sauvegardes de l'environnement réseau principal. Cette séparation physique et logique empêche les attaques qui affectent le réseau d'entreprise de compromettre également les sauvegardes, permettant ainsi aux données d'être restaurées dans leur état d'avant l'attaque et de maintenir la continuité opérationnelle.
  • Risque réduit d’erreurs humaines: L'erreur humaine reste l'une des principales causes de perte de données, notamment les suppressions accidentelles ou les modifications inappropriées des fichiers. En mettant en œuvre la règle 3-2-1, vous vous assurez que vous pouvez restaurer les versions précédentes de vos données, vous permettant ainsi d'annuler les erreurs ou les modifications indésirables. Ce niveau de redondance garantit que les actions involontaires n'auront pas d'effets irréversibles, protégeant ainsi l'intégrité des données de l'entreprise.
  • Récupération après des catastrophes naturelles: Des événements catastrophiques tels que des tremblements de terre, des incendies ou des inondations peuvent détruire l'infrastructure physique contenant les données de l'entreprise. Avoir des sauvegardes hors site, dans des endroits géographiquement éloignés, garantit la préservation des données même si le site principal subit des dommages irréparables. Cet aspect de la règle 3-2-1 est crucial pour garantir la résilience des entreprises, permettant ainsi la reprise des opérations avec un minimum de temps d'arrêt après une catastrophe naturelle.

Mise en œuvre de la règle 3-2-1

La mise en œuvre efficace de la règle 3-2-1 nécessite non seulement une planification minutieuse de la gestion des données et des supports de stockage, mais également la sélection de technologies de sauvegarde avancées pour garantir que les copies de données sont sécurisées, fiables et facilement récupérables en cas de nécessité. L'intégration de différentes technologies de sauvegarde, telles que Borg, Restic et Kopia, peut fournir des couches supplémentaires de protection contre les vulnérabilités spécifiques de chaque technologie et garantir une plus grande résilience des données. C'est comme ça:

Création de trois copies des données

  • Premier pas: La copie principale des données est hébergée sur des serveurs performants, de préférence sur SSD pour maximiser la vitesse d'accès et l'efficacité opérationnelle. Ces données sont celles sur lesquelles l'entreprise ou l'individu travaille quotidiennement et représentent la version la plus à jour et la plus active des informations gérées.
  • Deuxième étape: Deux jeux de sauvegarde doivent être créés pour répliquer les données de la copie principale. C’est là que les technologies de sauvegarde comme Borg, Restic et Kopia entrent en jeu :
    • Borg: Ce logiciel offre une déduplication, une compression et un cryptage efficaces, ce qui le rend idéal pour la sauvegarde de premier niveau. Il peut être configuré pour effectuer des sauvegardes incrémentielles, réduisant ainsi l'espace requis et le temps de sauvegarde après la copie initiale.
    • Restique: Semblable à Borg dans ses capacités de déduplication et de chiffrement, Restic est connu pour sa facilité d'utilisation et sa capacité à sauvegarder sur une variété de backends, y compris les services cloud. Restic peut servir de deuxième technologie de sauvegarde, offrant une diversification des technologies de sauvegarde.
    • Kopie: Kopia se distingue par son interface utilisateur moderne et sa gestion de référentiels partagés, facilitant la sauvegarde en équipe ou dans les environnements d'entreprise. En implémentant Kopia pour les sauvegardes hors site, vous pouvez profiter de son évolutivité et de sa gestion avancée des politiques de sauvegarde.

Utiliser deux supports de stockage différents

  • Différents supports: En utilisant du SSD pour les données primaires, il est conseillé qu'une des sauvegardes (par exemple celle gérée par Borg) soit sur HDD, pour bénéficier d'un bon compromis entre coût et capacité de stockage. La deuxième sauvegarde, peut-être celle gérée par Restic, pourrait être stockée sur une bande magnétique ou un autre disque dur, pour garantir la diversité et réduire le risque de panne simultanée de périphériques.

Conserver une copie hors site

  • Emplacements cloud et physiques: Alors que Kopia gère la sauvegarde hors site vers le cloud, garantissant l'accessibilité et la protection contre les catastrophes physiques, conserver un périphérique de stockage physique (tel qu'une bande magnétique ou un autre disque dur) dans un emplacement géographique différent offre également une couche de sécurité supplémentaire. Cet appareil pourrait contenir une sauvegarde Restic, combinant les avantages de la résilience physique avec ceux de la déduplication et du chiffrement.

Cette mise en œuvre approfondie de la règle 3-2-1, avec l'intégration de plusieurs technologies de sauvegarde et supports de stockage, maximise la protection contre un large éventail de risques, des pannes matérielles aux cyberattaques, des erreurs humaines aux catastrophes naturelles. Chaque couche ajoutée contribue à une plus grande sécurité des données, garantissant que l'entreprise ou l'individu peut restaurer rapidement les informations dont il a besoin et maintenir la continuité de ses activités sans interruption significative.

Considérations pratiques

Les considérations pratiques pour mettre en œuvre efficacement la règle 3-2-1 nécessitent une attention aux détails et une compréhension approfondie des besoins de votre entreprise et de la technologie disponible. Voici un aperçu approfondi de chaque point :

  • Choisir le bon fournisseur de cloud: La sélection d'un fournisseur de cloud approprié est cruciale pour garantir que les sauvegardes sont à la fois accessibles et sécurisées. Tenez compte de la réputation du fournisseur, de ses politiques de sécurité, de sa conformité aux réglementations du secteur et de sa capacité à s'intégrer de manière transparente à votre infrastructure existante. L'évaluation du coût est également importante, mais elle doit être mise en balance avec la qualité du service offert. Un fournisseur réputé doit offrir une haute disponibilité, un support technique réactif et des options d'évolutivité qui évoluent à mesure que vos besoins de stockage augmentent.
  • Cryptage des données: Le cryptage est l'une des défenses les plus efficaces contre l'accès non autorisé aux données. Assurez-vous que le fournisseur de cloud que vous choisissez prend en charge le chiffrement des données en transit et au repos, en utilisant des normes de chiffrement strictes. Mettez en œuvre vos propres politiques de chiffrement pour les sauvegardes stockées sur des appareils physiques et assurez-vous que les clés de chiffrement sont gérées de manière sécurisée et efficace, en minimisant le risque d'exposition des données sensibles.
  • Automatisation du processus de sauvegarde: L'automatisation est essentielle pour garantir que les sauvegardes sont effectuées régulièrement et sans intervention manuelle, réduisant ainsi le risque d'erreur humaine ou de surveillance. Sélectionnez un logiciel de sauvegarde offrant des fonctionnalités de planification flexibles, une compatibilité avec différents systèmes d'exploitation et applications et pouvant évoluer à mesure que vos besoins en données augmentent. L'automatisation doit également inclure la vérification des sauvegardes pour garantir que les données sont intactes et récupérables.
  • Tester régulièrement les sauvegardes: Sans tests réguliers, vous ne pouvez pas être sûr de la fiabilité de vos sauvegardes. Planifiez des tests périodiques pour vérifier non seulement l’intégrité des données, mais également le caractère pratique et l’efficacité des procédures de récupération. Cela peut inclure la restauration de fichiers ou de systèmes entiers dans un environnement de test pour garantir que les objectifs de temps de récupération et de point de restauration sont atteints. Les tests doivent être soigneusement documentés et les enseignements tirés doivent être utilisés pour améliorer continuellement le processus de sauvegarde et de restauration.

La mise en œuvre de ces considérations pratiques renforce non seulement votre stratégie de sauvegarde conformément à la règle 3-2-1, mais améliore également la résilience globale de votre infrastructure informatique contre un large éventail de menaces de données, garantissant ainsi la continuité des activités en toutes circonstances.

Étude de cas : mise en œuvre de la règle 3-2-1 dans une société d'hébergement

Sauvegarde-Datacenter

Pour approfondir l'application pratique de la règle 3-2-1, examinons le cas d'une société d'hébergement qui s'engage à protéger les données critiques de ses clients grâce à une stratégie de sauvegarde robuste et à plusieurs niveaux. Cette entreprise sert d'exemple de la manière dont les organisations peuvent prendre des mesures préventives pour garantir la résilience des données et la continuité des activités.

  • Copie principale: Les données critiques sont hébergées sur des serveurs hautes performances, soigneusement optimisés pour la vitesse et la sécurité. Ces serveurs sont configurés avec les dernières technologies de cybersécurité, notamment des pare-feu avancés, des systèmes de prévention des intrusions et des protocoles d'authentification multifacteur, pour protéger contre les accès non autorisés et les menaces en ligne. Le choix d'un matériel et de logiciels de haute qualité garantit que les données sont accessibles et sécurisées, constituant ainsi la base de l'infrastructure de données de l'entreprise.
  • Première sauvegarde: En mettant en place un système de sauvegarde quotidienne sur un appareil NAS connecté au réseau de l'entreprise, l'entreprise offre une deuxième ligne de défense pour les données des clients. Le périphérique NAS offre une solution de sauvegarde polyvalente et fiable, permettant des restaurations rapides en cas de perte de données primaires. Ce niveau de sauvegarde bénéficie de réseaux internes à haut débit, facilitant une récupération efficace des données sans impact significatif sur les opérations quotidiennes. La configuration RAID courante dans les périphériques NAS ajoute une couche supplémentaire de redondance et de protection.
  • Deuxième sauvegarde: La décision de transférer chaque semaine une copie des données sur bande magnétique introduit une méthode de conservation à long terme connue pour sa durabilité et sa résistance à la dégradation. La bande magnétique, bien qu'il s'agisse d'une technologie plus traditionnelle, reste un choix économique et fiable pour stocker de gros volumes de données. Cette approche met en évidence l'engagement de l'entreprise en faveur d'une stratégie de sauvegarde diversifiée, réduisant la dépendance à l'égard d'un seul type de support et atténuant les risques associés aux pannes matérielles et aux dommages physiques.
  • Sauvegarde hors site: L'utilisation d'un service cloud fiable pour maintenir une copie à jour de vos données dans un emplacement géographique éloigné constitue une protection essentielle contre les catastrophes naturelles ou les accidents qui pourraient compromettre votre centre de données principal. Cette copie hors site garantit qu'en cas d'événements extrêmes tels que des tremblements de terre, des incendies ou des inondations, l'entreprise peut restaurer rapidement les données critiques et maintenir ses opérations sans interruption significative. Le choix d'un fournisseur de cloud offrant une haute disponibilité, une évolutivité et une conformité aux réglementations sur la confidentialité des données souligne l'importance d'un partenariat stratégique dans la protection des données à long terme.

Grâce à cette stratégie globale, la société d'hébergement démontre son engagement envers la sécurité et la disponibilité des données clients en mettant en œuvre la règle 3-2-1 de manière à offrir une protection optimale dans divers scénarios de risque. Cette approche à plusieurs niveaux garantit non seulement une résilience supérieure des données, mais renforce également la confiance des clients dans la capacité de l'entreprise à protéger leurs informations précieuses.

conclusion

La règle 3-2-1 représente une stratégie de sauvegarde complète qui offre un équilibre entre sécurité, accessibilité et coût. La mise en œuvre de cette règle peut sembler difficile au premier abord, mais les avantages en termes de résilience et de protection des données sont inestimables. Avec la montée des menaces numériques et la dépendance croissante aux données, l'adoption de la règle 3-2-1 n'est pas seulement recommandée, elle est essentielle pour toute organisation cherchant à protéger ses actifs numériques.

N’oubliez pas que la perte de données peut survenir à tout moment et que le coût de ne pas être préparé est infiniment plus élevé que le temps et les ressources investis dans la création et le maintien d’un plan de sauvegarde robuste. La règle 3-2-1 offre une ligne directrice claire pour naviguer dans le paysage complexe de la sécurité des données, garantissant que votre entreprise peut résister et se remettre rapidement de tout événement inattendu.

Vous avez des doutes ? Vous ne savez pas par où commencer ? Contactez-nous !

Nous avons toutes les réponses à vos questions pour vous aider à faire le bon choix.

Discute avec nous

Discutez directement avec notre support avant-vente.

0256569681

Contactez-nous par téléphone pendant les heures de bureau 9h30 - 19h30

Contactez-nous en ligne

Ouvrez une demande directement dans l'espace contact.

INFORMATIONS

Managed Server Srl est un acteur italien leader dans la fourniture de solutions système GNU/Linux avancées orientées vers la haute performance. Avec un modèle d'abonnement peu coûteux et prévisible, nous garantissons que nos clients ont accès à des technologies avancées en matière d'hébergement, de serveurs dédiés et de services cloud. En plus de cela, nous proposons des conseils système sur les systèmes Linux et une maintenance spécialisée en SGBD, sécurité informatique, Cloud et bien plus encore. Nous nous distinguons par notre expertise dans l'hébergement de CMS Open Source de premier plan tels que WordPress, WooCommerce, Drupal, Prestashop, Joomla, OpenCart et Magento, soutenus par un service d'assistance et de conseil de haut niveau adapté aux administrations publiques, aux PME et à toutes tailles.

Red Hat, Inc. détient les droits de Red Hat®, RHEL®, RedHat Linux® et CentOS® ; AlmaLinux™ est une marque commerciale d'AlmaLinux OS Foundation ; Rocky Linux® est une marque déposée de la Rocky Linux Foundation ; SUSE® est une marque déposée de SUSE LLC ; Canonical Ltd. détient les droits sur Ubuntu® ; Software in the Public Interest, Inc. détient les droits sur Debian® ; Linus Torvalds détient les droits sur Linux® ; FreeBSD® est une marque déposée de la FreeBSD Foundation ; NetBSD® est une marque déposée de la Fondation NetBSD ; OpenBSD® est une marque déposée de Theo de Raadt. Oracle Corporation détient les droits sur Oracle®, MySQL® et MyRocks® ; Percona® est une marque déposée de Percona LLC ; MariaDB® est une marque déposée de MariaDB Corporation Ab ; REDIS® est une marque déposée de Redis Labs Ltd. F5 Networks, Inc. détient les droits sur NGINX® et NGINX Plus® ; Varnish® est une marque déposée de Varnish Software AB. Adobe Inc. détient les droits sur Magento® ; PrestaShop® est une marque déposée de PrestaShop SA ; OpenCart® est une marque déposée d'OpenCart Limited. Automattic Inc. détient les droits sur WordPress®, WooCommerce® et JetPack® ; Open Source Matters, Inc. détient les droits sur Joomla® ; Dries Buytaert détient les droits sur Drupal®. Amazon Web Services, Inc. détient les droits sur AWS® ; Google LLC détient les droits sur Google Cloud™ et Chrome™ ; Facebook, Inc. détient les droits sur Facebook® ; Microsoft Corporation détient les droits sur Microsoft®, Azure® et Internet Explorer® ; La Fondation Mozilla détient les droits sur Firefox®. Apache® est une marque déposée de The Apache Software Foundation ; PHP® est une marque déposée du groupe PHP. CloudFlare® est une marque déposée de Cloudflare, Inc. ; NETSCOUT® est une marque déposée de NETSCOUT Systems Inc. ; ElasticSearch®, LogStash® et Kibana® sont des marques déposées d'Elastic NV. Ce site n'est affilié, sponsorisé ou autrement associé à aucune des entités mentionnées ci-dessus et ne représente aucune de ces entités de quelque manière que ce soit. Tous les droits sur les marques et noms de produits mentionnés sont la propriété de leurs titulaires respectifs des droits d'auteur. Toutes les autres marques mentionnées appartiennent à leurs titulaires. MANAGED SERVER® est une marque déposée au niveau européen par MANAGED SERVER SRL Via Enzo Ferrari, 9 62012 Civitanova Marche (MC) Italie.

Retour en haut de page