31 octobre 2023

Apache Cassandra, une base de données NoSQL distribuée

Introduction à Apache Cassandra : maximiser l'efficacité, l'évolutivité et la disponibilité des données dans les environnements distribués

Apache Cassandra est un système de gestion de base de données (SGBD) open source particulièrement adapté à la gestion d'énormes bases de données structurées. Créé à l'origine par Avinash Lakshman et Prashant Malik pour Facebook en 2008, le projet a ensuite été adopté par l'Apache Software Foundation en 2009 et est devenu l'un de ses projets phares depuis 2011. Ce système de gestion de base de données entre dans la catégorie des bases de données NoSQL en colonnes et se distingue par sa capacité à évoluer horizontalement, permettant aux données d'être distribuées sur plusieurs clusters. En ce sens, Cassandra élimine la dépendance à un seul serveur, offrant une évolutivité robuste.

Le terme NoSQL, dans le contexte de Cassandra, doit être compris comme « Pas seulement SQL »., plutôt que « pas de SQL ». Contrairement aux bases de données SQL traditionnelles, les bases de données NoSQL comme Cassandra présentent des avantages significatifs lorsqu'il s'agit de manipuler de gros volumes de données. Ces systèmes ne sont pas limités par le langage de requête SQL (Structured Query Language), ce qui les rend bien adaptés aux applications hautes performances.

Apache Cassandra utilise un langage de requête propriétaire appelé Langage de requête Cassandra (CQL). Bien que similaire à SQL, CQL est souvent préféré par les développeurs car il est spécifiquement conçu pour tirer parti des fonctionnalités uniques de Cassandra.

Du point de vue de la sécurité et de la résilience, Cassandra adopte une approche redondante qui la rend particulièrement résistante aux pannes. Cela contraste fortement avec les bases de données relationnelles, où la réplication des données peut souvent poser des problèmes.

L'écosystème de développement de Cassandra est assez vaste. Outre ses développeurs originaux, de grands noms comme IBM, Twitter et Rackspace contribuent également au projet. Un rôle particulier est joué par DataStax, une société qui contribue à environ 80 % au développement open source de Cassandra et propose DataStax Enterprise, une version commerciale de la base de données.

Dans le classement bien connu des moteurs de base de données, Apache Cassandra détient actuellement le titre de base de données en colonnes la plus connue au monde., surpassant même des plates-formes telles que Microsoft Azure Cosmos DB et Google Cloud Bigtable.

Dans cet article, nous explorerons plus en détail l'architecture, les fonctionnalités clés et les meilleures pratiques pour l'optimisation des performances de cette base de données NoSQL distribuée et hautement évolutive.

Caractéristiques clés de Cassandra : évolutivité, sécurité et efficacité dans un système distribué

Cassandra est une base de données qui incarne l'essence d'un système véritablement distribué, évitant le besoin d'un nœud maître. Dans un environnement de cluster, chaque nœud dispose des mêmes droits et peut traiter n'importe quelle requête de base de données. Cette architecture démocratique augmente considérablement l’efficacité du système dans son ensemble. L'ajout de nouveaux nœuds est un processus simple qui améliore l'évolutivité ; Une fois le nouveau nœud installé, il vous suffit de déployer les fichiers de configuration appropriés, opération pour laquelle Cassandra fournit les outils adaptés.

Concernant la résilience aux pannes et la sécurité des données, Cassandra est équipée d'un système de réplication personnalisable en fonction des besoins spécifiques. La robustesse du système est encore améliorée grâce à la réplication automatique des données entre différents nœuds. En cas de dysfonctionnement d'un nœud, il peut être facilement remplacé, gardant ainsi le système toujours disponible pour traiter les demandes.

L'un des points forts de Cassandra est sa haute disponibilité et sa tolérance des partitions réseau. Selon le théorème CAP, il n'est pas pratique de garantir simultanément la cohérence, la disponibilité et la tolérance de partition dans un système distribué. Par conséquent, dans Cassandra et dans les systèmes Big Data similaires, la cohérence est souvent reléguée au second plan. En effet, en cas de panne, la cohérence peut être rapidement restaurée grâce à la récupération des données, tandis que la disponibilité et la tolérance de partition doivent être constamment maintenues.

Enfin, il est important de noter que Cassandra est compatible avec le paradigme de programmation Google MapReduce, optimisé pour le calcul à grande échelle dans des environnements distribués. De plus, il utilise son propre langage de requête spécifique, le Cassandra Query Language (CQL), qui est réglé pour s'adapter parfaitement aux particularités architecturales de Cassandra.

Avantages d'Apache Cassandra : évolutivité horizontale, sécurité et rapidité

Parmi les atouts les plus importants d'Apache Cassandra figurent sans aucun doute sa remarquable évolutivité et sa robuste résilience aux pannes, deux caractéristiques essentielles pour les applications dans le domaine du big data. Cassandra est conçu en mettant l'accent sur l'évolutivité horizontale, ce qui vous permet d'augmenter la capacité et l'efficacité du système en ajoutant simplement de nouveaux nœuds au cluster.

Contrairement à la mise à l'échelle verticale, qui nécessiterait la mise à niveau du serveur existant avec des processeurs plus performants et des disques plus grands, l'évolutivité horizontale vous permet d'utiliser du matériel serveur facilement disponible sur le marché. Cela rend la solution évolutive souvent plus accessible et plus rentable.

Le modèle de données de Cassandra est structuré sur des tables de hachage, où chaque ligne peut avoir un nombre variable de colonnes. Cette flexibilité se distingue des tables de bases de données traditionnelles, où chaque ligne doit avoir le même nombre de colonnes.

Un autre domaine dans lequel Cassandra excelle est la vitesse. Lors de tests comparatifs et d'implémentations réelles, la base de données a montré un avantage significatif en termes de vitesse de traitement par rapport aux autres systèmes NoSQL. Cela fait d'Apache Cassandra un excellent choix pour les applications qui nécessitent des performances élevées, ainsi qu'une évolutivité et une sécurité fiables.

L'architecture technique de Cassandra

Modèle de données

Le modèle de données de Cassandra ressemble à une structure tabulaire, mais il présente certaines distinctions clés par rapport aux bases de données relationnelles traditionnelles. Par exemple, alors que dans les bases de données relationnelles, les tables résident sur un seul serveur, dans Cassandra, les tables peuvent être distribuées sur un ensemble de nœuds, facilitant ainsi une évolutivité horizontale pratiquement illimitée. Une caractéristique distinctive de Cassandra est le manque de prise en charge des opérations de jointure et d'autres requêtes complexes, mais cela est contrebalancé par une capacité de lecture et d'écriture à grande vitesse, qui est souvent plus critique dans les environnements Big Data.

Nœuds, clusters et centres de données

En termes d'architecture, un nœud dans Cassandra est défini comme une seule instance de base de données exécutée sur une seule machine. Ces nœuds peuvent être combinés pour former un cluster, qui à son tour peut être réparti sur plusieurs centres de données géographiquement répartis. Cette architecture multi-nœuds et multi-centres de données est particulièrement avantageuse lorsqu'il s'agit de garantir la résilience et la disponibilité des données, car elle vous permet d'avoir des copies des données dans différents emplacements, réduisant ainsi les points de défaillance.

Partitionnement

Le mécanisme de séparation est l'un des aspects les plus innovants de Cassandra et représente l'un de ses avantages compétitifs. À l'aide d'une fonction de hachage, les lignes de données sont réparties uniformément sur les différents nœuds du cluster. De cette manière, chaque nœud se retrouve responsable d'une partie spécifique de l'ensemble de données global, appelée « partition ». Grâce à cette distribution intelligente des données, les opérations de lecture et d'écriture peuvent être effectuées avec une rapidité et une efficacité remarquables.

Réplique

La robustesse et la résilience de Cassandra sont encore renforcées par ses stratégies de réplication. Plusieurs options sont disponibles, mais la plus courante est ce que l'on appelle la « réplication de quorum ». Cette stratégie garantit qu'au moins une copie des données est toujours disponible, même en présence de dysfonctionnements ou de pannes impliquant un ou plusieurs nœuds du cluster. Ce mécanisme de réplication est essentiel pour garantir l'intégrité et la disponibilité des données dans des environnements distribués et évolutifs.

Caractéristiques principales

Évolutivité horizontale

Parmi les principaux avantages de Cassandra, son évolutivité horizontale se démarque sans aucun doute. Cette fonctionnalité vous permet d'étendre la capacité de stockage et de traitement de votre système en ajoutant simplement de nouveaux nœuds au cluster existant. Le processus d'intégration de nouveaux nœuds est transparent et ne nécessite pas d'arrêt ou de suspension du système, ce qui rend possible une croissance organique et dynamique. La mise à l'échelle horizontale est donc particulièrement adaptée aux organisations qui s'attendent à une expansion rapide de leurs données et souhaitent maintenir des performances élevées tout au long de ce processus.

Haute disponibilité et tolérance aux pannes

Cassandra a été conçue dans le but d'assurer une disponibilité maximale des données. L'architecture distribuée sur laquelle le système est construit, ainsi que les stratégies de réplication hautement configurables, permettent à Cassandra de tolérer les pannes matérielles et les pannes de réseau sans que ces adversités n'aient un impact significatif sur les performances globales ou la disponibilité des données. Ce niveau de haute disponibilité et de tolérance aux pannes est essentiel dans les scénarios où une interruption de service pourrait avoir des conséquences critiques.

Cohérence réglable

Un autre aspect distinctif de Cassandra est sa capacité à offrir une « cohérence réglable ». Cette fonctionnalité permet aux développeurs de personnaliser le niveau de cohérence des données pour chaque opération de lecture et d'écriture. En fonction des besoins spécifiques de l'application ou du contexte opérationnel, il est donc possible d'optimiser le compromis entre disponibilité, cohérence des données et tolérance aux pannes. Par exemple, pour les applications nécessitant un accès aux données en temps réel, vous pourriez opter pour un niveau de cohérence inférieur en échange d’une plus grande rapidité dans les opérations de lecture et d’écriture.

Optimisation des performances

Cache haute performance

L'une des techniques utilisées par Cassandra pour optimiser les performances des requêtes est la mise en œuvre de mécanismes de mise en cache avancés. En particulier, Cassandra dispose de deux principaux types de cache : le Row Cache et le Key Cache. Le Row Cache est conçu pour contenir des lignes entières de données d'une table, permettant ainsi un accès plus rapide pour les lectures ultérieures. D'autre part, le Key Cache stocke les résultats des fonctions de hachage appliquées aux clés de partition, accélérant ainsi les opérations d'accès aux données. L'utilisation intelligente de ces techniques de mise en cache peut avoir un impact significatif sur l'efficacité globale du système.

Compactage

Un autre processus fondamental pour améliorer les performances de Cassandra est le compactage, qui consiste à réduire le nombre de SSTables (Sorted String Tables) présentes sur le disque dur. Le compactage est essentiel pour optimiser les performances de lecture en réduisant le nombre d’opérations d’E/S requises. Cassandra propose plusieurs algorithmes de compactage qui peuvent être sélectionnés et configurés en fonction des besoins spécifiques de l'environnement dans lequel la base de données est déployée, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients.

Topologie Snitch et réseau

Enfin, le composant connu sous le nom de « Snitch » joue un rôle crucial dans l'optimisation des performances dans Cassandra. Snitch est chargé de fournir au système une compréhension détaillée de la topologie du réseau sur lequel le cluster est déployé. Ces informations sont essentielles à la configuration des stratégies de réplication des données, permettant à Cassandra de prendre des décisions plus éclairées sur l'emplacement des réplicas de données afin d'optimiser l'efficacité et la résilience du système.

Intégration avec des plateformes cloud telles qu'AWS, Google Cloud et Azure

Apache Cassandra est particulièrement adapté à l'intégration avec des environnements cloud, grâce à sa nature distribuée et évolutive. Cette compatibilité s'étend à plusieurs fournisseurs de cloud, notamment AWS (Amazon Web Services), Google Cloud Platform et Microsoft Azure.

Dans le contexte d'AWS, par exemple, Cassandra peut être déployé à l'aide d'instances Amazon EC2, qui permettent une configuration de cluster rapide et flexible. Cette flexibilité est encore améliorée par la possibilité de sélectionner des types d'instances optimisés pour différentes charges de travail, des charges de travail gourmandes en CPU aux charges de travail gourmandes en mémoire. L'intégration avec des services comme Amazon S3 offre également des solutions robustes pour la sauvegarde et l'archivage des données à long terme. Avec la possibilité d'utiliser Amazon CloudWatch, vous pouvez également surveiller les performances de votre cluster Cassandra en temps réel.

Quant à Google Cloud Platform, Cassandra peut être intégré à des services tels que Google Compute Engine pour la gestion des instances et Google Cloud Storage pour les solutions de stockage. De plus, Google propose des outils avancés d'analyse et de surveillance tels que Google Stackdriver, qui peuvent être utilisés pour suivre les mesures de performances et configurer des alarmes pour des événements spécifiques.

Dans un environnement Azure, Cassandra peut exploiter les capacités des machines virtuelles Azure pour la configuration du cluster et utiliser Azure Blob Storage pour le stockage des données. Azure propose également une suite complète d'outils de surveillance et d'analyse, tels qu'Azure Monitor et Azure Application Insights, qui fournissent des informations détaillées sur les performances du système.

Ainsi, quelle que soit la plateforme cloud que vous choisissez, l'intégration de Cassandra à ces services cloud facilite non seulement le déploiement et la gestion des bases de données, mais optimise également l'efficacité, la résilience et l'évolutivité du système dans son ensemble.

Conclusions

Apache Cassandra est l'une des solutions NoSQL les plus puissantes pour gérer le Big Data dans un environnement distribué. Son architecture unique, qui inclut le partitionnement, la réplication et la cohérence configurable, la rend extrêmement flexible et évolutive. Si l’absence de certaines fonctionnalités typiques des bases de données relationnelles peut être considérée comme une limitation, elle constitue également l’un de ses points forts, car elle permet de se concentrer sur la haute disponibilité et les performances. Ses multiples options d'optimisation des performances, notamment l'utilisation efficace de la mise en cache et du compactage, en font une excellente option pour toute application nécessitant un stockage distribué hautes performances.

Vous avez des doutes ? Vous ne savez pas par où commencer ? Contactez-nous !

Nous avons toutes les réponses à vos questions pour vous aider à faire le bon choix.

Discute avec nous

Discutez directement avec notre support avant-vente.

0256569681

Contactez-nous par téléphone pendant les heures de bureau 9h30 - 19h30

Contactez-nous en ligne

Ouvrez une demande directement dans l'espace contact.

INFORMATIONS

Managed Server Srl est un acteur italien leader dans la fourniture de solutions système GNU/Linux avancées orientées vers la haute performance. Avec un modèle d'abonnement peu coûteux et prévisible, nous garantissons que nos clients ont accès à des technologies avancées en matière d'hébergement, de serveurs dédiés et de services cloud. En plus de cela, nous proposons des conseils système sur les systèmes Linux et une maintenance spécialisée en SGBD, sécurité informatique, Cloud et bien plus encore. Nous nous distinguons par notre expertise dans l'hébergement de CMS Open Source de premier plan tels que WordPress, WooCommerce, Drupal, Prestashop, Joomla, OpenCart et Magento, soutenus par un service d'assistance et de conseil de haut niveau adapté aux administrations publiques, aux PME et à toutes tailles.

Red Hat, Inc. détient les droits de Red Hat®, RHEL®, RedHat Linux® et CentOS® ; AlmaLinux™ est une marque commerciale d'AlmaLinux OS Foundation ; Rocky Linux® est une marque déposée de la Rocky Linux Foundation ; SUSE® est une marque déposée de SUSE LLC ; Canonical Ltd. détient les droits sur Ubuntu® ; Software in the Public Interest, Inc. détient les droits sur Debian® ; Linus Torvalds détient les droits sur Linux® ; FreeBSD® est une marque déposée de la FreeBSD Foundation ; NetBSD® est une marque déposée de la Fondation NetBSD ; OpenBSD® est une marque déposée de Theo de Raadt. Oracle Corporation détient les droits sur Oracle®, MySQL® et MyRocks® ; Percona® est une marque déposée de Percona LLC ; MariaDB® est une marque déposée de MariaDB Corporation Ab ; REDIS® est une marque déposée de Redis Labs Ltd. F5 Networks, Inc. détient les droits sur NGINX® et NGINX Plus® ; Varnish® est une marque déposée de Varnish Software AB. Adobe Inc. détient les droits sur Magento® ; PrestaShop® est une marque déposée de PrestaShop SA ; OpenCart® est une marque déposée d'OpenCart Limited. Automattic Inc. détient les droits sur WordPress®, WooCommerce® et JetPack® ; Open Source Matters, Inc. détient les droits sur Joomla® ; Dries Buytaert détient les droits sur Drupal®. Amazon Web Services, Inc. détient les droits sur AWS® ; Google LLC détient les droits sur Google Cloud™ et Chrome™ ; Facebook, Inc. détient les droits sur Facebook® ; Microsoft Corporation détient les droits sur Microsoft®, Azure® et Internet Explorer® ; La Fondation Mozilla détient les droits sur Firefox®. Apache® est une marque déposée de The Apache Software Foundation ; PHP® est une marque déposée du groupe PHP. CloudFlare® est une marque déposée de Cloudflare, Inc. ; NETSCOUT® est une marque déposée de NETSCOUT Systems Inc. ; ElasticSearch®, LogStash® et Kibana® sont des marques déposées d'Elastic NV. Ce site n'est affilié, sponsorisé ou autrement associé à aucune des entités mentionnées ci-dessus et ne représente aucune de ces entités de quelque manière que ce soit. Tous les droits sur les marques et noms de produits mentionnés sont la propriété de leurs titulaires respectifs des droits d'auteur. Toutes les autres marques mentionnées appartiennent à leurs titulaires. MANAGED SERVER® est une marque déposée au niveau européen par MANAGED SERVER SRL Via Enzo Ferrari, 9 62012 Civitanova Marche (MC) Italie.

Retour en haut de page