10 novembre 2023

Abandonner l’utilisation de Jpeg et PNG pour un monde meilleur et éco-durable.

Vers un avenir numérique durable : abandon total du JPEG et du PNG au profit de formats d'image plus performants tels que WebP et AVIF

À l’approche de 2024, un changement important dans le paysage numérique se profile : l’obsolescence des formats d’image traditionnels comme JPEG et PNG. La nécessité d'évoluer vers des technologies plus efficaces et durables est cruciale, et les nouveaux formats tels que WebP et AVIF représentent la frontière de l'innovation dans ce secteur. Cet article explore pourquoi l'abandon des fichiers JPEG et PNG constitue non seulement un pas en avant dans l'efficacité du Web, mais également une contribution à un avenir plus durable.

Le contexte actuel : JPEG et PNG

Depuis des décennies, JPEG et PNG sont les formats standards pour les images sur le Web. Cependant, ils présentent plusieurs inefficacités. JPEG, bien que très efficace pour les images photographiques, a tendance à avoir des fichiers de plus grande taille, ce qui pose problème pour le transfert et le stockage des données. Le PNG, connu pour son soutien à la transparence, produit des fichiers encore plus volumineux, ce qui aggrave encore le problème.

Ces formats, en raison de la taille relativement importante de leurs fichiers, contribuent à des impacts environnementaux importants. L’espace de stockage nécessaire et la consommation d’énergie qui en résulte pour héberger et transférer ces données sont des enjeux non négligeables à l’ère du développement durable.

L'essor de WebP et AVIF

L'introduction de WebP de Google et AVIF, un format basé sur le codec AV1, représente un tournant important dans le monde de l’imagerie numérique. Ces formats se distinguent par leur capacité à offrir une compression des données beaucoup plus efficace que les formats JPEG et PNG traditionnels. La compression avancée WebP et AVIF réduit la taille du fichier jusqu'à 50 % ou plus par rapport au PNG, ce qui se traduit par un transfert de données plus rapide et une utilisation moindre de l'espace de stockage sans compromettre la qualité visuelle.

Un aspect notable de ces formats est leur prise en charge de la transparence. Alors que le PNG a longtemps été apprécié pour cette fonctionnalité, souvent au détriment de fichiers de plus grande taille, WebP et AVIF ont inauguré une nouvelle ère où la transparence peut être maintenue avec des tailles de fichiers nettement plus petites. Cet avantage est particulièrement pertinent pour les concepteurs de sites Web et les développeurs d'applications, car il vous permet de créer des images avec des arrière-plans transparents ou des superpositions qui s'intègrent harmonieusement à différentes mises en page de sites Web et d'applications, améliorant ainsi l'esthétique et la convivialité sans alourdir les performances.

De plus, le format WebP prend en charge la compression avec et sans perte, offrant ainsi une plus grande flexibilité dans la gestion des images. Cela se traduit par un contrôle plus précis de l'équilibre entre la qualité de l'image et la taille du fichier, permettant aux développeurs Web d'optimiser les images en fonction des besoins spécifiques du site.

AVIF bénéficie quant à lui de sa connexion avec le codec AV1, un format vidéo très performant. Cette association lui confère une excellente capacité de compression et des performances supérieures, notamment pour les images haute résolution ou les contenus multimédias complexes. Avec AVIF, vous pouvez atteindre un niveau de détail et une gamme de couleurs plus élevés, ce qui est particulièrement important pour les images de haute qualité et les applications nécessitant une fidélité visuelle élevée.

En bref, WebP et AVIF ne sont pas seulement les successeurs des formats JPEG et PNG, mais représentent également une avancée technologique importante, combinant efficacité de compression, prise en charge de la transparence et haute qualité visuelle. Leur utilisation généralisée peut conduire à des améliorations spectaculaires des performances Web et à réduire l'impact environnemental associé à la gestion des images numériques.

Le problème de l’image de secours

Les images de secours représentent une solution de transition essentielle dans la transition des formats JPEG et PNG traditionnels vers les formats WebP et AVIF plus modernes. Cette approche a été adoptée pour garantir la compatibilité et l'accessibilité du contenu Web à l'époque où la prise en charge de WebP et AVIF n'était pas encore universellement adoptée par les navigateurs.

Au cours de cette phase de transition, les sites Web ont dû se préparer aux deux scénarios : d'une part, exploiter le potentiel des nouveaux formats tels que WebP et AVIF, qui offrent des tailles de fichiers plus petites et une qualité supérieure ; d'autre part, garantir que les images restent visibles même dans les navigateurs qui ne supportent pas ces nouveaux formats. En pratique, cela signifiait que pour chaque image, un site devait héberger à la fois la version au format WebP ou AVIF et une version de secours au format JPEG ou PNG.

L'image ne montre pas Safari

 

L'utilisation d'images de secours était cruciale pour éviter aux utilisateurs d'être confrontés à des « trous » dans la mise en page des pages Web., c'est-à-dire vers des espaces vides où auraient dû apparaître des images non prises en charge par leurs navigateurs. Cela était particulièrement important pour les sites Web à large audience, où la variété d’appareils et de navigateurs utilisés par les utilisateurs était grande.

Prise en charge du navigateur et statistiques d'utilisation

Selon les informations fournies par « Can I Use », presque tous les navigateurs modernes prennent désormais en charge WebP. Ce support généralisé suggère qu'il est viable pour les sites Web de migrer entièrement vers WebP, éliminant ainsi le besoin d'images de secours. Cette transition pourrait grandement rationaliser la gestion des images en ligne.

WEBP puis-je utiliser 2023

S'éloigner des formats d'image JPEG et PNG au profit d'alternatives plus efficaces comme WebP et AVIF peut avoir un impact profondément positif, à la fois environnemental et économique. La transition vers ces nouveaux formats, qui offrent une compression plus élevée et des fichiers de plus petite taille, pourrait entraîner une diminution significative de l'espace de stockage nécessaire pour les images à l'échelle mondiale. Une estimation prudente suggère que cette réduction pourrait être de l'ordre de 40 %, une économie non négligeable compte tenu de la quantité massive de données d'images gérées sur Internet.

Cette réduction de l’espace de stockage a des répercussions sur plusieurs aspects de votre infrastructure et de votre environnement informatique :

  1. Moins besoin de serveurs et de centres de données: Avec des fichiers de plus petite taille, la quantité d'espace de stockage requise sur les serveurs et les centres de données est réduite. Cela signifie que moins de serveurs peuvent gérer la même quantité de données, ce qui réduit le besoin d'investir dans du matériel supplémentaire et dans l'infrastructure associée.
  2. Réduction de la consommation d'énergie: Les serveurs et les centres de données consomment une quantité importante d'énergie, non seulement pour faire fonctionner les serveurs eux-mêmes, mais également pour les systèmes de refroidissement nécessaires à leur fonctionnement. En réduisant le nombre de serveurs nécessaires, vous réduisez également la consommation globale d’énergie, contribuant ainsi à réduire l’empreinte carbone.
  3. Impact environnemental réduit: Moins de serveurs et une consommation d'énergie réduite se traduisent directement par un impact environnemental moindre. Ceci est particulièrement important à une époque où la durabilité et la réduction de l’impact environnemental sont devenues des priorités mondiales.
  4. Économies économiques: D'un point de vue économique, les entreprises et les particuliers bénéficieront d'une réduction des coûts associés au stockage et à la gestion des données. Les économies réalisées en nécessitant moins de matériel, en réduisant les coûts d'énergie et de maintenance peuvent être significatives, en particulier pour les entreprises qui gèrent de gros volumes de données d'image.
  5. Optimisation des performances Web: Avec des fichiers de plus petite taille, les pages Web se chargent plus rapidement, améliorant ainsi l'expérience utilisateur et augmentant potentiellement l'engagement et la conversion sur le site. Ceci est particulièrement pertinent dans un contexte où la vitesse du site est un facteur clé à la fois dans la satisfaction des utilisateurs et dans le classement des moteurs de recherche.

L'abandon du JPEG et du PNG au profit du WebP et de l'AVIF constitue non seulement un pas en avant en termes d'efficacité technologique, mais représente également un choix responsable pour un avenir plus durable et plus avantageux économiquement. Cette transition marque un progrès significatif vers une approche plus consciente et plus respectueuse de l’environnement de la gestion des actifs numériques.

Perspectives futures et actions recommandées

L'abandon des formats d'images JPEG et PNG, désormais considérés comme obsolètes, nécessite une initiative coordonnée et stratégique des principaux fabricants de navigateurs. Ces acteurs clés du paysage numérique devraient former un consortium pour orchestrer efficacement la transition vers des standards plus efficaces tels que WebP et AVIF. Un tel consortium aurait le pouvoir et l’influence nécessaires pour mettre en œuvre des changements significatifs à l’échelle mondiale, établissant une voie claire et unifiée vers l’abandon du JPEG et du PNG sur le Web.

Une action coordonnée entre les différents fournisseurs de navigateurs, y compris les principaux opérateurs de moteurs tels que Webkit et Chromium, pourrait comprendre plusieurs étapes :

  1. Définition de lignes directrices communes: Le consortium devrait établir des lignes directrices et des calendriers communs pour l'élimination progressive des formats JPEG et PNG. Cela garantirait que tous les membres se déplacent de manière synchronisée, évitant ainsi la confusion et les incohérences entre les différents navigateurs.
  2. Mise à jour du moteur de navigateur: Les moteurs de base tels que Webkit et Chromium devraient être mis à jour pour devenir progressivement incompatibles avec les formats JPEG et PNG. Cette étape doit être traitée avec soin pour garantir une transition fluide pour les utilisateurs et les développeurs.
  3. Campagnes de sensibilisation: Une campagne de sensibilisation du public, expliquant les avantages de la transition tant aux développeurs Web qu'aux utilisateurs finaux, serait cruciale. Cette campagne pourrait mettre l'accent sur les bénéfices en termes de performance, de durabilité et de sécurité.
  4. Commentaires et soutien de la communauté: Le consortium devrait fournir des canaux de retour d'information et de soutien, permettant à la communauté des développeurs de partager leurs expériences et leurs défis lors de leur transition vers de nouveaux formats. Cela permettrait d’identifier et de résoudre rapidement tout problème pouvant survenir au cours du processus.
  5. Phases de mise en œuvre progressive: La transition devrait se faire par phases, permettant aux développeurs et aux utilisateurs de s'adapter progressivement aux nouvelles normes. Cette approche progressive contribuerait à atténuer tout impact négatif sur le fonctionnement des sites Web existants.

conclusion

S’éloigner des formats d’image obsolètes tels que JPEG et PNG au profit d’alternatives plus efficaces telles que WebP et AVIF représente un tournant important vers un environnement numérique plus durable et responsable. Cette transition, qui va au-delà de la simple optimisation de l’espace de stockage et de la consommation d’énergie, a le potentiel de conduire à des économies significatives à l’échelle mondiale, tant en termes économiques qu’environnementaux.

À l’échelle mondiale, l’économie d’espace de stockage et la réduction conséquente du nombre de serveurs nécessaires pour héberger et gérer les données se traduisent par une consommation d’énergie inférieure. Cette diminution des besoins énergétiques a un impact direct et mesurable sur les émissions de CO2, contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique. Avec une réduction des besoins en infrastructures de centres de données, qui comptent parmi les plus gros consommateurs d’énergie du secteur technologique, nous pouvons nous attendre à une réduction significative de l’empreinte carbone du monde numérique.

De plus, la transition vers des formats d’image plus efficaces ouvre la voie à une plus grande vitesse et accessibilité du Web, améliorant ainsi l’expérience utilisateur du monde entier. Des temps de chargement de pages réduits et moins de bande passante requise pour transférer des images de haute qualité sont des avantages tangibles que tous les internautes peuvent apprécier.

En fin de compte, cette évolution représente un pas en avant dans la pensée verte dans le secteur technologique. La décision d'abandonner JPEG et PNG au profit de WebP et AVIF n'est pas seulement un choix technologique, mais aussi un engagement pour un avenir plus vert et plus durable. Il démontre la responsabilité et la volonté de l'industrie technologique d'adopter des pratiques respectueuses de l'environnement et contribuant à la santé de notre planète.

 

Informations sur l'auteur

Vous avez des doutes ? Vous ne savez pas par où commencer ? Contactez-nous !

Nous avons toutes les réponses à vos questions pour vous aider à faire le bon choix.

Discute avec nous

Discutez directement avec notre support avant-vente.

0256569681

Contactez-nous par téléphone pendant les heures de bureau 9h30 - 19h30

Contactez-nous en ligne

Ouvrez une demande directement dans l'espace contact.

INFORMATIONS

Managed Server Srl est un acteur italien leader dans la fourniture de solutions système GNU/Linux avancées orientées vers la haute performance. Avec un modèle d'abonnement peu coûteux et prévisible, nous garantissons que nos clients ont accès à des technologies avancées en matière d'hébergement, de serveurs dédiés et de services cloud. En plus de cela, nous proposons des conseils système sur les systèmes Linux et une maintenance spécialisée en SGBD, sécurité informatique, Cloud et bien plus encore. Nous nous distinguons par notre expertise dans l'hébergement de CMS Open Source de premier plan tels que WordPress, WooCommerce, Drupal, Prestashop, Joomla, OpenCart et Magento, soutenus par un service d'assistance et de conseil de haut niveau adapté aux administrations publiques, aux PME et à toutes tailles.

Red Hat, Inc. détient les droits de Red Hat®, RHEL®, RedHat Linux® et CentOS® ; AlmaLinux™ est une marque commerciale d'AlmaLinux OS Foundation ; Rocky Linux® est une marque déposée de la Rocky Linux Foundation ; SUSE® est une marque déposée de SUSE LLC ; Canonical Ltd. détient les droits sur Ubuntu® ; Software in the Public Interest, Inc. détient les droits sur Debian® ; Linus Torvalds détient les droits sur Linux® ; FreeBSD® est une marque déposée de la FreeBSD Foundation ; NetBSD® est une marque déposée de la Fondation NetBSD ; OpenBSD® est une marque déposée de Theo de Raadt. Oracle Corporation détient les droits sur Oracle®, MySQL® et MyRocks® ; Percona® est une marque déposée de Percona LLC ; MariaDB® est une marque déposée de MariaDB Corporation Ab ; REDIS® est une marque déposée de Redis Labs Ltd. F5 Networks, Inc. détient les droits sur NGINX® et NGINX Plus® ; Varnish® est une marque déposée de Varnish Software AB. Adobe Inc. détient les droits sur Magento® ; PrestaShop® est une marque déposée de PrestaShop SA ; OpenCart® est une marque déposée d'OpenCart Limited. Automattic Inc. détient les droits sur WordPress®, WooCommerce® et JetPack® ; Open Source Matters, Inc. détient les droits sur Joomla® ; Dries Buytaert détient les droits sur Drupal®. Amazon Web Services, Inc. détient les droits sur AWS® ; Google LLC détient les droits sur Google Cloud™ et Chrome™ ; Facebook, Inc. détient les droits sur Facebook® ; Microsoft Corporation détient les droits sur Microsoft®, Azure® et Internet Explorer® ; La Fondation Mozilla détient les droits sur Firefox®. Apache® est une marque déposée de The Apache Software Foundation ; PHP® est une marque déposée du groupe PHP. CloudFlare® est une marque déposée de Cloudflare, Inc. ; NETSCOUT® est une marque déposée de NETSCOUT Systems Inc. ; ElasticSearch®, LogStash® et Kibana® sont des marques déposées d'Elastic NV. Ce site n'est affilié, sponsorisé ou autrement associé à aucune des entités mentionnées ci-dessus et ne représente aucune de ces entités de quelque manière que ce soit. Tous les droits sur les marques et noms de produits mentionnés sont la propriété de leurs titulaires respectifs des droits d'auteur. Toutes les autres marques mentionnées appartiennent à leurs titulaires. MANAGED SERVER® est une marque déposée au niveau européen par MANAGED SERVER SRL Via Enzo Ferrari, 9 62012 Civitanova Marche (MC) Italie.

Retour en haut de page